Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Échec des négociations sur la Syrie à Vienne




Le sort de Bachar al Assad divise les chancelleries (photo President of Russia)
Le sort de Bachar al Assad divise les chancelleries (photo President of Russia)
Le sort de Bachar al Assad divise les chancelleries (photo President of Russia)
Le sort de Bachar al Assad divise les chancelleries (photo President of Russia)
SYRIE. Les diplomates penchés sur l'avenir de la Syrie butent sur le sort à réserver au Président Bachar al-Assad. Réunis à Vienne vendredi 30 octobre 2015, ils ont décidé de se rencontrer de nouveau, probablement début novembre.

Cette journée marathon, organisée sans le gouvernement syrien et sans son opposition, aura au moins eu le mérite de mettre autour d'une même table pour la première fois saoudien et iraniens. Téhéran et Moscou restent les alliés de Bachar al-Assad, mais ont cédé du terrain en acceptant d'envisager une période de transition de six mois qui déboucherait sur des élections, ces dernières décidant du sort du dictateur syrien.

Les occidentaux et l'Arabie Saoudite réclament un calendrier précis du départ de Bachar al Assad et refusent de lui laisser assumer la transition de six mois. 


Gérard Tur


Vendredi 30 Octobre 2015



Lu 2037 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte


Commentaires

1.Posté par Bernard Cornut le 02/11/2015 09:00
Interprétation incorrecte: car au contraire USA et Russie ont fait accepter par la France et l'Arabie ce que Kerry et Lavrov avaient convenu quelques jours avant:
une Syrie sans partition, laïque ( "secular"), dont seul le peuple a le droit de choisir ses dirigeants élus par des élections transparentes, libres et justes, sous la supervision de l'ONU, après des réformes constitutionnelles. Le journal Le Monde a aussi déformé en omettant le mot laïque, qui valait reconnaissance d 'une qualité du régime actuel, et en faisant croire abusivement que les élections seraient "organisées" par l'ONU. Le Quai d'Orsay a du manger son chapeau en publiant le communiqué agréé à Vienne, en ANGLAIS, et en constatant qu'il était isolé avec la seule Arabie.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise