Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

EDF veut repousser le démantèlement de ses réacteurs nucléaires




Le réacteur de la centrale de Chinon sera le premier démantelé (Photo centrale Chinon EDF).
Le réacteur de la centrale de Chinon sera le premier démantelé (Photo centrale Chinon EDF).
FRANCE. EDF a présenté, le 29 mars 2016 devant l’ASN (autorité de sûreté nucléaire), son plan pour le démantèlement complet de ses réacteurs nucléaires à l’arrêt. L’administration française a décidé de rendre cette audition publique, mercredi 2 juin 2016, en révélant notamment que EDF souhaite le « décaler de plusieurs décennies ». 
 
L’entreprise française a exprimé sa volonté de démanteler tout d’abord un réacteur « pour bénéficier d’un retour d’expérience associé » selon l’ASN. La centrale de nucléaire de Chinon devrait donc servir d’exemple. Ce démantèlement se terminera en 2050. Ce qui repousse ceux des autres réacteurs à l’horizon 2060. 
 
L’ASN demande à l’entreprise française de publier un rapport détaillé pour les quinze prochaines années. Elle espère un démantèlement « dans un délai aussi court que possible ». 
 
Les sites de Saint-Laurent-des Eaux (Loir-et-Cher), de Bugey (Ain) et de Chinon (Indre-et-Loire) sont concernés. Leurs réacteurs ne fonctionnent plus depuis une trentaine d’années. 
 
Au total, EDF prévoit une enveloppe de 20 mrds€ pour le démantèlement de ses 58 réacteurs. La Cour des comptes parle elle d’une enveloppe de 100 mrds€ pour une période allant de 2014 à 2030. 


Ludivine Tur


Vendredi 3 Juin 2016



Lu 1404 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Commentaires

1.Posté par Benjamin le 04/06/2016 11:36
La rentabilité du nucléaire est une illusion: si vous intégrez les "externalités" comme certains disent, c'est à dire le démantèlement des centrales (qui se chiffre en dizaines de milliards) et le traitement et la conservation des déchets nucléaires durant ..... 100 000 ans voire .... 300 000 ans pour certains éléments radioactif, la question se pose : qui paiera ?
Il faut le répéter : produire de l'électricité nucléaire durant 50 à 70 ans pour ensuite avoir des problèmes avec les déchets durant 100 000 ans minimum n'a pas de sens , cela devrait choquer tout être raisonnable . Ce qui a permis le délire nucléaire c'est une croyance quasi religieuse en la "science" avec la réponse des années 60 : "On" trouvera une solution aux déchets ; on attend toujours de ces alchimistes délirants une solution réelle.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise