Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

EDF poursuit son développement dans l'éolien en reprenant Futuren



D'ici fin 2017, EDF Energies Nouvelles contrôlera 100 % de l'exploitant de fermes éoliennes Futura. L'acquisition représente un investissement de 320 M€. En cumulant toutes les sources d'énergie renouvelables, EDF EN gère actuellement une puissance installée brute de plus de 9,6 gigawatts, dont 88% d'éolien.



Futuren est présent dans trois pays méditerranéens : la France, le Maroc et l'Algérie (photo : Futuren)
Futuren est présent dans trois pays méditerranéens : la France, le Maroc et l'Algérie (photo : Futuren)
EDF poursuit sa stratégie en matière de transition énergétique. Au moment même où le groupe vend sa centrale polonaise à charbon, EDF Energies Nouvelles annonce le rachat de Futuren (ex Théolia). EDF EN prend 67% de la PME spécialisée dans l'éolien terrestre.

Cotée en Bourse sur Euronext, Futuren exploite des fermes éoliennes dans trois pays méditerranéens, la France (159 mégawatts) , le Maroc (40 MW), l'Italie (40 MW), mais aussi en Allemagne (140 MW). La société emploie une centaine de salariés. Elle poursuit actuellement plusieurs projets pour un total de 188 MW. Futuren gère également des sites pour le compte de tiers (357 MW).

En 2016, Futuren a réalisé un chiffre d'affaires de 56,6 M€ (59,1 M€ en 2015), pour un résultat net consolidé de 2,8 M€ (3,3 M€ en 2015). « Avec la mise en service de trois parcs éoliens en France en quinze mois, totalisant 52 MW, Futuren est résolument engagé dans la réalisation de son plan de croissance programmée. Un nouveau chantier de construction de 21 MW en France a d'ores et déjà été ouvert en mars 2017 et d'autres suivront », précisait, voici un mois et demi dans un communiqué, Fady Khallouf, directeur général de Futuren.

Fin 2017, EDF EN devrait lancer une offre publique d'achat sur le capital restant pour prendre le contrôle de 100% de Futuren. Au total, EDF EN investit près de 320 M€ dans cette acquisition.

Cette opération permet à EDF de faire un pas de plus vers son objectif de doubler sa production d'énergies renouvelables d'ici 2030. D'autres croissances externes sont d'ailleurs à prévoir dans le domaine de l'éolien, notamment en Allemagne.

Une stratégie mondiale

EDF EN multiplie les fermes éoliennes (photo : MCA)
EDF EN multiplie les fermes éoliennes (photo : MCA)
En Angleterre, EDF EN a mis en service trois fermes éoliennes (100 MW) fin avril 2017 et travaille sur plusieurs dossiers représentant un potentiel de 200 MW.

En France, EDF EN possède également plusieurs parcs pour un total de 1700 MW, dont 100 MW mis en service en 2016. La société construit actuellement six parcs éoliens et a fait l’acquisition de participations dans deux projets en Occitanie, pour un total de 84 MW de capacités à installer.

En cumulant toutes les sources d'énergie renouvelables (éolien, photovoltaïque, biogaz, biomasse...), EDF EN gère sur les cinq continents une puissance installée brute de plus de 9,6 gigawatts (GW). L'éolien représente 88 % de ce chiffre. Les 3108 salariés d'EDF EN génèrent un chiffre d'affaires 2016 de 1,358 mrds €.

Arthur Maffren

Mardi 16 Mai 2017




Lu 3251 fois

Arthur Maffren

Les articles qui devraient vous intéresser
< >















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




RÉflexions

Réflexion

Quatre chantiers pour la renaissance de l’Europe


avis d'expert

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe d'analyse JFC Conseil