Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

EDF investit 470 M€ dans sa centrale de Martigues


L’électricien est en train de transformer une de ses plus anciennes centrales thermique au fioul en cycles combinés gaz. Le chantier qui a débuté il y a trois ans sera achevé en 2012. La centrale qui sera plus flexible et plus compétitive aura alors une puissance de 930 MW. Sa production devrait tripler.



Le chantier qui sera achevé mi 2012 mobilise actuellement 900 personnes. (photo DR)
Le chantier qui sera achevé mi 2012 mobilise actuellement 900 personnes. (photo DR)
FRANCE. EDF rénove et accroit son parc de centrales thermiques à flamme. A Martigues (près de Marseille), une de ses plus anciennes centrales thermiques, le groupe investit 470 M€ pour faire passer l’installation du fioul au gaz. 

C’est le deuxième plus important investissement en France de l’électricien après l’EPR de Flamanville et le plus important chantier dans le thermique. La centrale, en chantier depuis trois ans, sera mise en service pour partie fin 2011 et pour l'autre mi 2012. Le chantier est « unique car il cumule l’arrêt d’une installation au fioul, la rénovation de deux autres installations au fioul doublée de l’adjonction de deux cycles combinés au gaz tout en maintenant pendant la durée du chantier une production au fioul de 250MW », souligne Jean-Marc Mauchauffée, directeur de la centrale de Martigues. 

La puissance passera ainsi de 750 MW à 930 MW, soit 20% de plus, tout en améliorant les performances environnementales. Les émissions de dioxyde de carbone seront divisées par deux, celles d’oxydes d’azotes par quatre et celles de dioxyde de souffre et de poussières supprimées.

Production triplée

C’est « une prouesse technique », estime Jean-Marc Mauchauffée : deux unités nouvelles vont être créées et deux installations anciennes rénovées, les premières s’appuyant sur les deuxièmes pour en augmenter les capacités à un coût moindre.  

« Nous allons diviser par deux notre cout de production. Nous serons très compétitif, juste derrière le nucléaire », note le directeur du site. Ce dernier prévoit donc que la centrale transformée pourra répondre entre 200 et 220 fois par an, contre 140 fois en 2010. La production devrait ainsi tripler. 

Le nouvel outil, « plus flexible », mettra quatre à cinq heures pour atteindre sa capacité totale, contre huit actuellement. Il couvrira ainsi 10% des besoins (contre 6%) de la région ce qui permettra d’améliorer sa sécurité d’approvisionnement. La région Provence Alpes Côte d'Azur (Paca), une péninsule électrique qui ne couvre que 40% de ses besoins électriques, fait partie, avec la Bretagne, des régions françaises les plus vulnérables à un « black out ».

Chantier terminé en 2012

Le chantier qui mobilise 900 personnes vient de franchir deux étapes importantes : l’allumage de la turbine à combustion du premier cycle combiné gaz et la mise à l’arrêt définitif d’une unité de production au fioul. 
Les mises en service des deux cycles combinés gaz sont prévus pour novembre 2011 et mi 2012.

La production au fioul sera définitivement arrêtée en février 2012. L’effectif qui compte actuellement 116 personnes sera ramené à près de 60. Les salariés affectés par cette mutation partiront à la retraite, pour des projets personnels aidés ou seront reclassés sur d’autres sites du groupe.    




Mercredi 13 Avril 2011



Lu 2133 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise