Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Des opposants libyens appellent à manifester le 17 février 2011




Le plus important groupe rassemble plus de 5 000 personnes (photo DR)
Le plus important groupe rassemble plus de 5 000 personnes (photo DR)
LIBYE. C'est encore via Facebook, comme pour la Tunisie, l'Egypte, l'Algérie et le Maroc, que des opposants du régime libyen appellent leurs concitoyens à manifester jeudi 17 février 2011.

Le groupe "Révolte du 17 février 2011 : pour en faire une journée de colère en Libye " grossit sur Facebook. Un autre dénonce le népotisme et la corruption du régime de Mouammar Kadhafi. 

En Tunisie, un groupe Tunisians supports Libyans a même vu le jour sur Internet pour soutenir cette journée de manifestation.

L'AFP a reçu une pétition, comprenant deux cent signataires. Elle émane d'opposants libyens vivant à l'étranger qui demande "le droit du peuple libyen d'exprimer son opinion dans des manifestations pacifiques, sans aucune forme de harcèlement, provocations ou menaces par le système ou ses éléments." Leur message exprime également leur volonté de voir le colonel Kadhafi et toute sa famille quitter le pouvoir..

La date du 17 février n'a pas été prise au hasard. Elle correspond à celle de la mort en 2006 de quatorze manifestants lors d'un mouvement contre la publication des caricatures de Mahomet. La police avait alors chargé la foule qui s'en prenait au Consulat d'Italie à Benghazi dans le nord-est de la Libye. 

Kadhafi manie la carotte et le baton

Coincé entre les révolutions tunisiennes et égyptiennes, Mouammar Kadhafi manie depuis les premiers soubresauts en Tunisie la carotte et le bâton. 

Côté carotte, les autorités libyennes ont annoncé plusieurs mesures en faveur de leurs citoyens comme la baisse du prix des denrées de premières nécessité (par une suppression des taxes sur les produits alimentaires) mais aussi des crédits gratuits. 

Côté bâton, Amnesty International dénonce l'arrestation mardi 1er février 2011 d'un opposant qui avait appelé à manifester pacifiquement. Jamal al Hajji, qui dispose de la double nationalité libyenne et danoise, a été interpellé par les forces de sécurités en civil pour avoir heurter un homme avec sa voiture. Une manœuvre du pouvoir selon Amnesty International qui indique que l'opposant, ancien détenu d'opinion, nie en bloc (lire la fiche d'Amnesty International sur ce cas)

La riposte à l'appel à la manifestation du 17 février 2011 est engagée. Dimanche 13 février 2011, lors d'un discours à l'occasion du maouloud (célébration de la naissance du prophète Mahomet), Mouammar Kadhafi a fait venir les familles des martyrs de Benghazi. Ces derniers lui ont fait part de leur allégeance et de leur fidélité. Et ont même dénoncé une tentative de récupération par les opposants libyens. "Nous ne permettrons pas aux traîtres et aux vendus de se servir du sang de nos fils" a déclaré l'un de leur représentant. 

Dans la foule, le guide de la Révolution a pu lire avec satisfaction une banderole portant le texte : " les peuples s'immolent par le feu pour chasser le régime, tandis que nous incendierons le monde pour notre leader Mouammar Kadhafi reste."




Mardi 15 Février 2011



Lu 3494 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise