Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Des milliers de Marocains ont défilé à Rabat et Casablanca dimanche 20 février 2011




Manifestants à Rabat (photo Christelle Marot)
Manifestants à Rabat (photo Christelle Marot)
MAROC. Au moins 6 000 personnes à Rabat et plus de 7 000 à Casablanca, la capitale économique, ont défilé pacifiquement ce dimanche 20 février 2011 pour demander le changement.

A Rabat et Casablanca, la présence policière est restée discrète.

« Le peuple demande la liberté », « Assez, assez de la corruption », « Où est la justice ? » « Pour la démocratie au Maroc », « Les Marocains doivent choisir leur premier ministre », ont notamment scandé les manifestants. Ces derniers appellent à une révision de la Constitution et l’instauration d’une monarchie parlementaire.

Aux côtés des organisateurs et adhérents du Mouvement du 20 février, se sont joints les militants de plusieurs associations de défense des droits de l’hommes, des militants de partis de gauche, des défenseurs de la cause berbère, ainsi que des éléments de la jeunesse du parti islamiste Justice et Bienfaisance, parti interdit mais toléré par le pouvoir.

Outre les revendications politiques, les manifestants ont également demandé une éducation de meilleure qualité, l’amélioration du système de santé, des emplois.

Aucune attaque contre le roi n’a été relevée.

En revanche, des slogans plus hostiles ont été entendus contre la famille Fassi-Fihri, qui figure l’élite politique du royaume.

Les organisateurs du Mouvement du 20 février pour le changement avaient réuni sur Facebook autour de 20 000 adhésions. La veille des manifestations, le mouvement « Démocratie et Liberté maintenant », autre initiative lancée sur Facebook, avait fait savoir qu’il se retirait en raison de désaccords avec les islamistes et la gauche.

Outre Rabat et Casablanca, des rassemblements ont eu lieu à Marrakech, Fès, Agadir.

Du côté des médias officiels, dans son journal de la mi-journée, la télévision publique 2M a évoqué quelques centaines de personnes, seulement, sorties manifester.

Jeudi 19 février 2011 au soir à Casablanca, jour de match, des tracts appelant à ne pas sortir dimanche 20 février 2011 ont été distribués aux supporters.


Christelle Marot, à CASABLANCA


Dimanche 20 Février 2011



Lu 3934 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €


Commentaires

1.Posté par soussi le 23/02/2011 17:00
De quelle presse marocaine parlez-vous ? Pour moi il n'y a pas de presse au Maroc (tout dépend du sens que l'on donne au mot "PRESSE")

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise