Econostrum

Read in your language
Facebook
Twitter
Google+
Rss
en.econostrum.info
Econostrum le blog
Mobile


            partager partager

Des experts se penchent sur les crues en Méditerranée


Des scientifiques et des responsables de la protection civile ont débattu pendant deux jours à Marseille des solutions pour prévenir les risques d'inondations en Méditerranée



Loïc Fauchon, PDG de la Société des Eaux de Marseille et président du Conseil mondial de l'eau. (Photo J.M. Huron - SEM)
Loïc Fauchon, PDG de la Société des Eaux de Marseille et président du Conseil mondial de l'eau. (Photo J.M. Huron - SEM)
MÉDITERRANÉE. Quelles solutions face aux inondations ? A deux mois de l'ouverture du 6ème Forum mondial de l'eau , la Société des Eaux de Marseille (SEM) a organisé les 19 et 20 janvier 2012 dans la cité phocéenne un " atelier international " sur les risques de crues torrentielles en Méditerranée. Objectif des experts de l'environnement et de la protection civile présents : partager leurs expériences de la prévention et de la gestion de crise.

" On peut difficilement contraindre l'eau ", a rappelé Martine Vassal, adjointe au maire de Marseille déléguée au pluvial. " C'est donc à nous de trouver des solutions ". En 2008, 236 000 personnes dans le monde ont été tuées par plus de 300 catastrophes naturelles. Les destructions matérielles ont coûté 140 mrds€.

De son côté, si la Méditerranée subit régulièrement d'importantes sécheresses, elle n'est pas épargnée non plus par les événements orageux. En vingt ans, elle a connu 210 inondations qui ont touché plus de 3,2 millions de personnes. Plus de 4 000 en sont mortes. Le coût économique est astronomique : 25 mrds€.

Aucun pays méditerranéen n'est épargné par ces épisodes violents, mais ceux du sud sont les plus durement touchés. En novembre 2001, plus de 700 habitants de la région de Bab El Oued, en Algérie, ont perdu la vie dans des crues exceptionnelles. Les dégâts ont été estimés à 300 M€.

Apprendre à vivre avec le risque

Pour limiter le nombre de victimes et les destructions matérielles, chaque pays utilise ses propres recettes. " L'Espagne a multiplié les infrastructures hydrauliques comme les barrages et les canalisations ", explique Milagros Couchoud, présidente de l'Institut méditerranéen de l'eau. " Mais nous avons aussi élaboré des plans d'urbanisme avec une classification des terrains très précise ".

Réglementer l'occupation des sols ne suffit pas, selon Loïc Fauchon, PDG de la SEM : " On ne peut pas réduire l'espace de développement à peau de chagrin. S'il faut avoir une meilleure maîtrise de l'espace, il faut aussi apprendre à vivre avec le risque ".

Comme plusieurs collectivités locales, son entreprise utilise le système Predict. Ce logiciel, mis au point par Astrium Services, une filiale d'EADS, BRL et Météo France, permet de suivre en temps réel un événement climatique. " Grâce à cet outil, on sait comment va se déplacer un orage et quelle quantité d'eau il va déverser ", précise Philippe Honoré, directeur de la SEM. " On peut ainsi identifier les ouvrages qui seront potentiellement impactés et prendre des mesures préventives comme la fermeture d'une plage ".

Mais aucun système n'est infaillible. En juin 2010, les inondations dans le Var ont provoqué le décès de 26 personnes et engendré un milliard d'euros de dégâts. Un an après, la région était touchée par de nouvelles crues qui ont fait trois morts.




Vendredi 20 Janvier 2012



Lu 2214 fois


Articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 6 Décembre 2013 - 09:55 En Turquie, la BEI prévient le changement climatique

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


réflexion
 
avis d'expertLe Maghreb est-il prêt à accueillir des coproductions ?
 
Amal Chevreau, responsable pôle études et production à Ipemed
Au sein de l'UE, le taux de chômage est estimé à 10,2% en juin 2014 (1). Au Sud, le taux de chômage est de l'ordre de 20 à 25 % chez les jeunes...
 

avis d'expertLes questions non réglées de la négociation du Caire
 
Michel Roche, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
La négociation laborieusement engagée au début du mois, au Caire, entre Israéliens et Palestiniens est dramatiquement bloquée.
 

avis d'expertIrak : l'État islamique pourrait bien changer la face du Moyen-Orient…mais pas comme nous le croyons…
 
Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Actuellement, dans le nord et l'ouest de l'Irak, a surgi un nouveau péril : l'État islamique (EI), le Daech, en arabe, d'Abou Bakr al-Baghdadi, connu à présent sous le nom du calife Ibrahim.
 

avis d'expertPour un renouveau de la santé en Méditerranée. Le cas du médicament.
 
Macarena Nuño, chef de projet prospective et capital humain à l'Ipemed
Depuis les printemps arabes, les populations des pays méditerranéens expriment avec force une demande croissante pour un meilleur accès aux soins de qualité, à moindre coût.
 

Autres avis d'experts