Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Des Balkans aux îles méditerranéennes, des situations budgétaires très contrastées


Seules la Slovénie, et dans une moindre mesure la Croatie, arrivent à présenter des résultats macroéconomiques crédibles et encourageants. Les autres pays des Balkans nés de la chute du communisme voient leurs avenirs menacés par la corruption et le nationalisme. Plus au sud, Malte affiche des résultats de premier de la classe alors que Chypre peine à redémarrer.



La plupart des pays des Balkans souffrent de la corruption et du nationalisme. Le Monténégro n'y échappe pas.  (photo Invest in Podgorica)
La plupart des pays des Balkans souffrent de la corruption et du nationalisme. Le Monténégro n'y échappe pas. (photo Invest in Podgorica)
MEDITERRANEE. Les statistiques macroéconomiques 2016 concernant les pays des Balkans ne sont pas encore toutes disponibles. Et celles données par certains pays semblent peu fiables.

Mais, globalement, la croissance se trouve au rendez-vous avec des taux de progression des PIB (Produit intérieur brut) supérieurs à 2% dans pratiquement tous les pays en 2015 et pour 2016 + 2,5% en Slovénie, un taux proche de + 5% en Croatie, + 2,8 % en Serbie.

Les nations les plus importantes économiquement réduisent leur déficit public. Il passe de 5 à 2,7 % en Slovénie et de 5,4 à 3,3 % en Croatie. Les deux États souffrent d'un endettement comparable, de 83,1 % du PIB pour la Slovénie (80,9% en 2015) et de 86,6% pour la Croatie (86,6% en 2015). Les situations demeurent en revanche beaucoup plus hétéroclites en matière de chômage. La Slovénie limite la casse avec un taux de 7,9% (9% en 2015). La Croatie reste à un niveau très élevé de 14,8%, en baisse tout de même de 1,5 point.

Pour la Bosnie-Herzégovine, l'Albanie, le Kosovo, ou encore le Monténégro, la situation apparaît extrêmement compliquée avec une très forte corruption, une porosité entre les politiques et les groupes maffieux, des taux de chômage qui avoisinent les 40%.

Indicateurs au vert pour Malte

Le tourisme dope la santé économique de Malte (Photo : F.Dubessy)
Le tourisme dope la santé économique de Malte (Photo : F.Dubessy)
Plus au sud, Chypre et Malte se remettent avec plus ou moins de bonheur d'une crise financière qui a plus durement touché Chypre que Malte. En grande partie grâce au tourisme qui bat record sur record, les deux pays connaissent un taux de croissance de leur PIB de 2,5 % pour Chypre et de 4,3% pour Malte.

Malte ne connaît pas de problème d'endettement (64% du PIB en 2016) grâce à un déficit public raisonnable (-2,1% en 2015 et -1,4% en 2016). À 4,8% (5,4% en 2015), son taux de chômage fait pâlir d'envie la quasi-totalité des pays méditerranéens.

Chypre reste en revanche à un niveau très élevé d'endettement (107,5%) en dépit d'un déficit budgétaire qui est passé de 8,8 à 1,1 % entre 2015 et 2016. 13,3% de la population active reste sans travail (15% en 2015). En mars 2016, Nicosie est sortie du plan d’assistance européen après une crise financière qui a ruiné de nombreux épargnants, fait plonger le PIB de 10% et mis 17% de la population au chômage. 

Voir aussi :Eurostat compare Malte à l'Union européenne

Les Balkans connaissent un rebondissement économique

Bruxelles appelle l'Albanie et la Bosnie-Herzégovine à intensifier leurs réformes



Gérard Tur


Mardi 7 Mars 2017



Lu 2438 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Quatre chantiers pour la renaissance de l’Europe


avis d'expert

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe d'analyse JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA