Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Dacia et l'Europe du sud enjolivent les résultats de Renault




Carlos Ghosn au Mondial de l'automobile de Paris en 2014 (photo OMG/Renault)
Carlos Ghosn au Mondial de l'automobile de Paris en 2014 (photo OMG/Renault)
FRANCE / MÉDITERRANÉE. Avec 2,5 millions de véhicules vendus (+3,2% par rapport à l'exercice précédent), le groupe Renault enregistre un chiffre d'affaires 2014 de 41,05 mrds€ en hausse de 0,3%. Son résultat net de 1,99 mrd€ (695 M€ en 2013) remet sur la bonne voie le constructeur français.

Ces bons résultats doivent beaucoup à Dacia, marque low-cost du groupe, désormais vendue dans quarante-quatre pays dont Israël depuis janvier 2015. Dacia enregistre en effet une hausse sur tous les marchés : +24,5% en Europe (+9,1% pour la marque Renault), +9% dans la région Afrique Moyen-Orient Inde (-14,4% pour la marque Renault).

L'Europe (10,1% de part de marché) marque une progression de 12,5% sur les immatriculations qui se traduit principalement en Europe du sud. L'Espagne passe ainsi en un an de neuvième à septième marché mondial (127 666 véhicules vendus). Huitième en 2013, l'Italie atteint le sixième rang (130 996). La France (577 601) conserve sa première place devant le Brésil et la Russie.
Le Portugal (+42,1%), l'Espagne (+30,2%) et l'Italie (+28,9%) figurent parmi les plus fortes progressions de vente en 2014 avec le Royaume-Uni (+41,9%). La France se contente d'une hausse de 5,5%.

De l'autre côté de la Méditerranée, la Turquie (133 212 immatriculations) et le Maroc (45 174) gardent respectivement leurs cinquième et quatorzième places alors que l'Algérie chute de la 7e à la 9e place mais s'affirme comme numéro un de ce marché avec 26,9% de part de marché (+0,7 points dans un marché en baisse de 19,8%). Inaugurée en novembre 2014, l'usine Renault d'Oran participe pleinement à cette croissance en Algérie.

Renault reprend les embauches en France

Concessionnaire Renault à Oran (photo F.Dubessy)
Concessionnaire Renault à Oran (photo F.Dubessy)
Renault prévoit de recruter 1 000 CDI en France en 2015 : « Ces embauches vont nous permettre de bénéficier de toutes les compétences spécifiques nécessaires pour répondre aux enjeux de demain, en particulier dans le domaine des innovations technologiques. Ces recrutements sont une bonne nouvelle pour Renault en France. Ils montrent que nos efforts en matière de compétitivité portent leurs fruits » souligne Carlos Ghosn, Président-directeur général du groupe Renault. Les principaux métiers ciblés sont ceux liés aux projets industriels et défis technologiques des prochaines années, à savoir : véhicule autonome et connecté, énergie alternative... Ces embauches s'effectueront pour moitié dans les usines et pour moitié dans les autres fonctions, particulièrement dans l'ingénierie. "Ils porteront sur toutes les catégories professionnelles (ouvriers, techniciens, ingénieurs et cadres) et s'adresseront aussi bien à des jeunes diplômés qu'à des profils expérimentés" précise le communiqué publié par Renault jeudi 12 février 2015.

Le groupe Renault prévoit d'augmenter de nouveau ses immatriculations et son chiffre d'affaires en 2015 et de poursuivre l'amélioration de la marge opérationnelle du groupe et de l'automobile.




Jeudi 12 Février 2015



Lu 5141 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 08:43 PSA va fabriquer un pick-up en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise