Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Création d’emplois : vers un autre modèle économique pour le sud


« Quelles transformations économiques effectuer pour favoriser la création d’emploi en Méditerranée ? ». La table ronde organisée par la caisse des Dépôts, l’IPEMED et l’Ocemo, dans le cadre de la semaine économique de la Méditerranée, a mis en avant la nécessité de refonder les modèles économiques des pays du Sud.



MÉDITERRANÉE. 50 % de la population, 280 millions de personnes, c’est ce que représentent les jeunes de moins de 24 ans dans la région Mena. Ce qui révèle la mesure des enjeux qui attendent les pays de la rive sud en matière de formation et de politique de développement économique. Les transformations économiques nécessaires pour favoriser la création d’emploi ont été abordé lors d’une table ronde durant la Semaine économique de la Méditerranée. Il faudra en passer par la refondation des modèles économiques des pays du sud.
 
Premier constat, la situation reste préoccupante. En plus d’un taux d’analphabétisation et d’un seuil de pauvreté, dans les deux cas, proche des 40 % sur l’ensemble de la zone, la plupart des pays ne créent actuellement ni assez de valeur ajoutée ni assez d’emplois pour les jeunes, notamment les mieux formés. En Tunisie, en 2010, le taux de chômage était de 13 %. Un chiffre global qui cache d’importantes disparités entre les régions mais aussi entre les différentes catégories de demandeurs d’emploi. « 27 % des diplômés sont au chômage, contre 7 % des jeunes non qualifiés. C’est à peu de chose près, le même constat au Maroc » évoque Raddi Meddeb, chef d’entreprise en Tunisie et président de l’Ipemed. En cause ? Des emplois centrés sur les industries extractives et la main d’œuvre dédiée à la sous-traitance.

A l’arrivée, ces pays enregistrent une croissance correcte mais sans création d’emploi ni développement. « Quand bien même, la Tunisie, par exemple, gagnerait un point de croissance, à 4,9 %, cela ne créerait que 75 000 emplois, soit quasiment rien au regard des 800 000 personnes qui arrivent sur le marché de l’emploi aujourd’hui », reprend Raddi Meddeb.

Un contexte fragile

Les intervenants de la table ronde plaident pour des modules de formation adaptés aux pays du sud (photo F.Dubessy).
Les intervenants de la table ronde plaident pour des modules de formation adaptés aux pays du sud (photo F.Dubessy).
Comment remédier à cet état de fait dans des pays qui vivent les soubresauts politiques du Printemps arabe? « Il faut impérativement inventer un autre modèle de développement, qui intègre l’économie solidaire et sociale de marché » répond Raddi Meddeb. Un avis partagé par Albert Ollivier, délégué à la Méditerranée pour la Caisse des Dépôts et Consignations. « Ce n’est pas un problème sectoriel, le sujet est économiquement et socialement global ».

La plupart des intervenants de la table ronde ont aussi évoqué un certain nombre de réponses « ciblées », comme l’évolution de la gouvernance pour favoriser les investissements privés par exemple. Ce sont aussi la simplification de l’accès au marché, la sécurisation des transactions, une transparence permettant de restaurer la confiance. La question des équipements et du désenclavement de certaines régions a également été considérée comme primordiale. «Il s’agit aussi de penser des modules de formation qui soient adaptés aux besoins des pays pour éviter de multiplier les sur-diplômés sans emploi » développe Pascale Chabrillat de l’Ocemo.

Autres propositions ? Initier des politiques de soutien aux PME, encourager l’innovation et la créativité dans des secteurs porteurs d’emploi, multiplier les liens et les partenariats entre les entreprises des pays du sud mais aussi avec celles de la rive Nord. « Il ne faut pas négliger le développement économique durant le printemps arabe. C’est au contraire le moment de faire des choix et d’y aller » conclut Albert Ollivier.

Lire l'ensemble des articles sur la Semaine Economique de la Méditerranée


Fabienne Berthet


Vendredi 19 Octobre 2012



Lu 1107 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise