Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Chypre prend la présidence de l'Union européenne


Chypre a accédé à la présidence de l'Union européenne le 1er juillet 2012, soit une semaine après avoir sollicité le plan de sauvetage européen pour son économie en faillite.



Logo de la présidence chypriote de l'Union Européenne (source: www.cy2012.eu)
Logo de la présidence chypriote de l'Union Européenne (source: www.cy2012.eu)
EUROPE. Dimanche 1er juillet 2012, Chypre a succédé au Danemark à la présidence de l'Union Européenne. Cette petite île méditerranéenne dont le PIB ne représente que 0,2% de l'économie européenne sera aux commandes pour un mandat de six mois. Éclairage sur ce pays secoué par la crise et dont le défi de la présidence suscite la perplexité des autres États membres.
 
Abritant 800 000 habitants sur 9 000 km2, Chypre est la troisième plus petite économie européenne avec un PIB de 17,3 mrds € (après Malte et l’Estonie). Membre de l'UE depuis 2004 et de la zone euro depuis 2008, l'île a été frappée de plein fouet par l'effet de contagion de la crise de la dette grecque. 

Fortement exposées aux banques grecques, les banques chypriotes ont frôlé la faillite, motivant ainsi Nicosie à solliciter l'aide du Fond Européen de Stabilisation Financière  (FESF) et du Fonds Monétaire International  (FMI). La recapitalisation de la seule Cyprus Popular Bank nécessiterait au moins 1,8 mrd € selon l’agence de notation Fitch, soit environ 10% du PIB chypriote. Le montant de l’aide jusqu’à présent indéfini pourrait atteindre une somme comprise entre 6 et 10 mrds €, soit jusqu’à plus de la moitié de son PIB.
 
En récession depuis 2011, la dette de Chypre atteint les 14 mrds €, et son déficit public équivaut à 6,3% son PIB. Abaissé en catégorie spéculative par les agences de notation Fitch et Moody’s, le pays est dorénavant considéré comme emprunteur à risque. En plus, exclu des marchés financiers internationaux depuis mai 2011, c’est un pays à l’économie fragile qui prend les rênes de l’UE pour les six mois à venir.

Le budget de l’UE en jeu

Chypre prend la tête de l'UE en plein marasme économique
Chypre prend la tête de l'UE en plein marasme économique
Cinquième pays à solliciter un plan de sauvetage européen après la Grèce, l’Irlande, le Portugal et l’Espagne, Chypre doit gérer sa crise financière interne en parallèle de la présidence de l’UE. Dans le cadre de sa présidence, l’île devra d’ailleurs organiser les discussions sur le budget de l’UE pour les sept années à venir. Une tâche qui sonne comme un paradoxe, pour un pays qui sollicite l’aide de la structure qu’il préside.
 
Cependant, c’est surtout la demande d’aide à la Russie qui laisse Bruxelles s’interroger face au « double-jeu » que Chypre emploie pour contourner les mesures d’austérité exigées par l’UE en contrepartie de son plan de sauvetage. En effet, après avoir obtenu un prêt de 2,5 mrds € par Moscou en 2011, Nicosie a réitéré une demande à la Russie en 2012 avant d’appeler l’Union européenne à l’aide le 25 juin 2012. 

En ce qui concerne le programme d’austérité qui sera imposé à Chypre en échange de l’aide dont le montant est toujours à fixer, des responsables de la Commission européenne et du FMI se réunissent en ce moment sur l’île pour évaluer la situation du secteur financier et des finances publiques du pays.

Ces mesures d’austérité restent d’autant plus craintes par le gouvernement Chypriote que l’économie de l’île repose très largement sur une fiscalité attractive (impôt sur les sociétés à 10%) favorisant l’implantation des entreprises étrangères sur l’île.

Pour combler son déficit budgétaire et le ramener à 3% de son PIB (actuellement à 6,3%), l’île devra faire des économies en haussant ses impôts. Un chantier qui s’annonce déjà difficile, pour un pays qui se veut proche des syndicats de fonctionnaires. 

Lire aussi :  Espagne et Chypre sous la coupe de l'Europe
L'Europe appelée à l'aide par Chypre




Lundi 2 Juillet 2012



Lu 1523 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise