Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Chypre cherche du gaz offshore


Chypre se joint à Israël et à l'Égypte dans sa course au gaz offshore.



Noble Energy exploite de nombreux gisements dans cette région. (carte Noble Energy)
Noble Energy exploite de nombreux gisements dans cette région. (carte Noble Energy)
MEDITERRANEE. Le gouvernement chypriote a attribué le 17 février 2016 de nouveaux permis d'exploration de gaz dans ses eaux territoriales. Total, Eni associé à Kogas et Noble Energy ont déjà bénéficié d'une première vague de permis qui a débouchée sur la découverte en 2011 par le groupe américain du champ Aphrodite, d'une capacité de près de 130 milliards de m3.

Aphrodite sera exploité en 2022 par Noble Energy, associé au sein d'un consortium aux Israéliens Delek Drilling Limited Partnership, Avner Oil Exploration Limited Partnership et par le britannique BG.

Si de nouveaux gisements sont découverts, Chypre fera construire un terminal de liquéfaction de gaz naturel lui permettant d’exporter par voie maritime.

Manoeuvres diplomatiques

Photo Total
Photo Total
Les Israéliens misent également beaucoup sur leurs champs gaziers qui contiendraient 622 milliards de m³ et pourraient leur permettre de passer de la situation d'importateur à celle d'exportateur de gaz. Le gouvernement a signé en décembre 2015 avec Noble Energy et Delek Drilling Limited Partnership un contrat d'exploitation actuellement contesté devant la Cour suprême israélienne. Ils viennent de signer avec Edeltech un accord prévoyant la livraison au conglomérat turc de 1,3 milliard de dollars de gaz sur 18 ans afin de lui permettre d'exploiter deux nouvelles centrales électriques au sud d’Israël.
 
L'Égypte veut également sa part du gâteau. En 2015, Eni à fait au large des côtes égyptiennes « la plus grosse découverte de gaz en mer Méditerranée » selon le groupe italien. Le gisement Zohr contiendrait 850 milliards de mètres cubes de gaz. Il pourrait être exploité dès 2017. Déjà en mars 2015, BP avait annoncé sa volonté d'investir dans deux autres champs gaziers, North Alexandria et West Mediterranean Deepwater.
 
La question du gaz est stratégique en Méditerranée et conduit actuellement à de grandes manœuvres diplomatiques. Elle explique ainsi en partie le rapprochement de la Turquie et d'Israël après six ans de brouille. Chypre, l'Égypte et Israël pourraient s'allier pour financer la pose d'un gazoduc sous-marin reliant leurs champs gaziers à l'Europe.

En janvier 2015, les premiers ministres israélien et grec, Benyamin Netanyahou et Alexis Tsipras, ont rencontré le président chypriote Nicos Anastasiades pour mettre sur pied une coopération énergétique entre les trois pays, en particulier en matière de gaz. « La question des énergies inclut non seulement de discuter des possibilités d'utilisation de notre gaz au large des côtes, mais aussi la liaison d'Israël, de Chypre et de la Grèce via un câble électrique qui permettra à Israël de diversifier son réseau d'électricité et même d'exporter du gaz grâce à l'énergie électrique » s'est félicité Benyamin Netanyahou.
 
Au total, les réserves mises à jour dans la région ces 20 dernières années dépassent 1 000 milliards de m³ et 2 000 milliards de m³ resteraient encore à découvrir.


Gérard Tur


Vendredi 19 Février 2016



Lu 2074 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise