Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Christine Lagarde encourage les réformes en Tunisie


La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, poursuit sa visite officielle de deux jours en Tunisie. Elle encourage l'accélération d'un vaste chantier de réformes.



Christine Lagarde réaffirme son soutien à la Tunisie (photo FMI)
Christine Lagarde réaffirme son soutien à la Tunisie (photo FMI)
TUNISIE. « Malgré une conjoncture internationale difficile, l’économie tunisienne a réussi à faire preuve de résilience », a souligné, mardi 8 septembre 2015 à Tunis, Christine Lagarde, tout en saluant la « stabilisation politique et démocratique  » du pays, après des entretiens avec le président Beji Caïd Essebsi, le gouverneur de la banque centrale Chedly Ayari, et le chef du gouvernement Habib Essid. 
 
L’économie tunisienne rencontre des difficultés accrues depuis la révolution. Les attentats du Bardo et de Sousse en mars et juin 2015 (qui ont fait soixante morts) ont encore aggravé la situation. Le taux de croissance du pays était estimé à 3% en début d’année pour 2015, il a été revu largement à l’abaisse à 0,5% fin juillet. Fin août, le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Chedly Ayari assurait même que l’économie nationale entrait dans une phase de « récession ». 
 
Dans ce contexte, lors de sa visite de « confiance », la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a incité sur la nécessité de maintenir la sécurité du pays, ainsi que sa stabilité macro-économique et financière. L’objectif : rétablir la confiance des investisseurs intérieurs et extérieurs.

Nécessité des réformes

Christine Lagarde a souligné l’importance des réformes pour « répondre aux aspirations économiques et sociales des Tunisiens ». Une volonté partagée, assure-t-elle, par le chef du gouvernement, Habib Essid. 
Elle encourage ainsi au renforcement du système bancaire, tout en soulignant que sa recapitalisation a été engagée mais que ce processus doit se poursuivre. Autre priorité : rendre l’Etat et la fonction publique « plus efficaces », le système fiscal « efficace et performant », créer un climat des affaires davantage « propice à la concurrence » ainsi qu’un dispositif de protection sociale « moderne ». Des réformes très attendues par le secteur économique et qui sont censées être débattues dans les prochains mois à l’Assemblée des représentants du peuple. 
 
Christine Lagarde a enfin réitéré la « volonté du FMI d’être aux côtés de la Tunisie si elle le souhaite, quand elle le souhaite et quand les conditions le justifieront.» Cette aide pourrait prendre la forme de recommandations en matière de politique macroéconomique, d’assistance technique ou encore de soutien financier, précise-t-elle. 
En mai 2015, le FMI avait prolongé de six mois son programme de soutien au pays, approuvé en 2013 et censé prendre fin en juin 2015. Jusqu’à présent 1,15 mrd$ (1,03 mrd€) ont été versés sur un prêt total de 1,7 mrd$ (1,5 mrd€). La sixième tranche, d’environ 300 M$ (268 M€), devrait être prochainement débloquée, selon l’accord préliminaire trouvé fin août 2015 avec les autorités tunisiennes. 
 
Mercredi 9 septembre 2015, la directrice du FMI participera à un débat avec des représentants du secteur bancaire et de la société civile avant son départ.




Mercredi 9 Septembre 2015



Lu 696 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise