Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Christine Lagarde dispensée de peine dans l'affaire Tapie-Adidas




Christine Lagarde échappe à la prison (photo : F.Dubessy)
Christine Lagarde échappe à la prison (photo : F.Dubessy)
FRANCE. La cour de justice de la République française l'a bien reconnue coupable de "négligence" mais l'a dispensé de peine. Christine Lagarde qui comparaissait devant cette haute institution sur l'affaire de "l'arbitrage Tapie" risquait jusqu'à un an de prison et 15 000 € d'amende.

La décision ne sera pas inscrite dans son casier judiciaire. Le Parquet avait requis la relaxe.

Ancienne ministre française de l'Economie, des Finances et du Travail de 2007 à 2008 et depuis 2011, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde se trouvait devenant la cour de justice de la République pour répondre de négligences présumées lors de l'arbitrage en faveur de Bernard Tapie suite à la revente d'Adidas par le Crédit Lyonnais à Robert Louis-Dreyfus. A l'été 2008, L'homme d'affaires avait alors perçu 403 M€ d'argent public. La justice reprochait à l'ancienne ministre de l'économie de ne pas avoir poser de recours à cette décision.

Bernard Tapie a depuis été condamné définitivement à rembourser la somme perçue lors de cet arbitrage.




Lundi 19 Décembre 2016



Lu 822 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Commentaires

1.Posté par C. Hagarde le 25/12/2016 09:43
Ainsi donc, Madame Lagarde est coupable, mais dispensée de peine. Est-ce à dire qu'être ministre dispense de toute responsabilité devant la loi ?
Signer la pétition pour un vrai procès pour Christine Lagarde
Pour en savoir plus et pour signer, c'est ici:
https://www.change.org/p/un-vrai-proc%C3%A8s-pour-christine-lagarde

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Affiches électorales et femmes sans visage


avis d'expert

Razika Adnani, philosophe et écrivaine. Associée au groupe d'analyse de JFC Conseil.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA