Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Christine Lagarde devient directrice générale du FMI


La ministre de l'économie française a facilement battu son seul rival, le directeur de la banque centrale mexicaine, grâce au soutien de l'Europe puis des Etats-Unis et du Brésil. Elle prendra son poste le 5 juillet 2011.



Christine Lagarde devient directrice générale du FMI (photo F.Dubessy)
Christine Lagarde devient directrice générale du FMI (photo F.Dubessy)
MONDE / FRANCE. Christine Lagarde, ministre française de l'économie, remplace officiellement à la tête du Fonds monétaire international (FMI) son compatriote Dominique Strauss-Kahn, empêtré dans une accusation de viol.

La nouvelle directrice générale du FMI (55 ans) a été nommée mardi 28 juin 2011 au soir avant le début du Conseil d'administration du FMI à Washington.

Soutenue au dernier moment par le secrétaire américain au Trésor (qui était jusqu'alors neutre), le poste ne pouvait pas lui échapper d'autant plus que le Brésil annonçait se rallier à sa candidature alors que les principaux pays d'Amérique du sud tentaient de faire passer le mexicain Agustin Carstens (53 ans), gouverneur de la banque de son pays. Son seul rival depuis que la candidature de l'israélien Stanley Fischer (67 ans) avait été écarté la veille par le FMI du fait de la limite d'âge pour la fonction fixée à 65 ans.

Créé en juillet 1944 lors de la conférence de Bretton Woods (Etats-Unis), le FMI avait pour objectif d'établir un cadre de coopération économique permettant d’éviter une nouvelle grande crise comme dans les années trente.

L'organisation veille aujourd'hui à la stabilité du système monétaire international et, depuis la crise financière mondiale, elle a étendu son mandat à l'"ensemble des questions macroéconomiques et financières ayant une incidence sur la stabilité mondiale."

Remaniement ministériel en France

Avocate de formation, Christine Lagarde va diriger un conseil d'administration composé des représentants de vingt-quatre pays ou groupes de pays dont sept de l'Union européenne. A ce poste, elle devra gérer, en faisant fi de son appartenance européenne, l'énorme crise qui secoue le Vieux-Continent et notamment la problématique de la dette grecque. 

Lors de son grand oral devant le conseil d'administration du FMI le jeudi 23 juin 2011, elle avait déclaré : "Je ne suis ici pour représenter les intérêts d'aucune région du monde en particulier, mais bien l'ensemble des Etats membres... Je ne me départirai pas de la franchise et de la vigueur nécessaires dans mes discussions avec les responsables européens, bien au contraire... Il ne peut y avoir place pour la complaisance quand des choix douloureux doivent être faits, et il n'y a pas d'alternative à l'adoption, par les autorités grecques, d'ajustements difficiles mais indispensables pour restaurer la viabilité des finances publiques et la compétitivité du pays.".

Son départ du gouvernement français devrait se traduire par un remaniement plus important que son propre remplacement. 

Christine Lagarde prendra ses fonctions à la tête du FMI le 5 juillet 2011.




Mardi 28 Juin 2011



Lu 1377 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:27 Matteo Renzi démissionne pour de bon cette fois


Commentaires

1.Posté par Djaoui le 29/06/2011 11:24
la plus mauvaise nouvelle pour le tiers monde!

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise