Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Changement climatique : une cartographie des zones côtières à risques dans le Var


planbleu

Quels seront les impacts du changement climatique sur les côtes en Méditerranée ? L’indice des risques côtiers, élaboré par le Plan Bleu et MedSea Foundation, a permis de dresser la cartographie des zones à risques sur le littoral du département du Var, une première en France.



Photo GT
Photo GT
Les autorités en charge de l’aménagement et de la gestion des espaces côtiers dans le département du Var vont pouvoir disposer d’une cartographie détaillée des zones à risques face aux impacts du changement climatique. Ces nouveaux outils ont été élaborés dans le cadre du Programme d’Aménagement Côtier (PAC) lancé en 2015, pour une durée de 30 mois, par le gouvernement français. Fruit d’une étroite collaboration avec le PAM (Plan d’Action pour la Méditerranée), le Centre d'Activités Régionales / PAC (basé à Split en Croatie) et le Conservatoire du Littoral, le PAC vise à mettre en œuvre une gestion intégrée des zones côtières sur un territoire sensible.

Le littoral varois s’étend sur 432 km avec deux grands archipels et de multiples îles et îlots. Il est soumis à de fortes pressions dans un département  qui est le deuxième en France pour la fréquentation touristique. « Pour obtenir cette cartographie, nous avons retenu 19 variables ciblées sur les différentes pressions (sociales, économiques et environnementales) exercées sur le territoire, sur ses vulnérabilités (morphologiques et géographiques) ainsi que sur son exposition aux risques. Le plus difficile a été d’identifier et de rassembler des sources d’informations dispersées et de travailler sur des bases de données aux formats différents » explique Antoine Lafitte, chargé d’études au Plan Bleu. 

Prévenir les risques et mieux s’adapter au changement climatique

Prévue par le PAC, l’organisation de Forums Terre-Mer a permis de réunir des scientifiques, décideurs et gestionnaires au cours de séances d’échange et de partage d’informations qui ont contribué à enrichir la base de données. Dans une deuxième étape, le calcul de l’indice a permis de définir une « zone d’aléas côtière » dans laquelle les risques sont quantifiés et classés. Cette zone tient compte du scénario le plus pessimiste arrêté par le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) concernant la hausse du niveau de la mer d’ici 2100.

 « L’objectif est de fournir aux décideurs un outil d’aide à la décision, simple et scientifiquement robuste, dans un souci de prévention afin de développer une culture d’adaptation au changement climatique » précise Antoine Lafitte. Trois territoires, soumis à des risques particuliers d’érosion du trait de côte et de submersion, ont fait l’objet d’un focus détaillé : les communes de Grimaud et de Saint-Raphaël ainsi que les Vieux Salins situés sur la commune d’Hyères, propriétés du Conservatoire du Littoral.

Cette cartographie des zones à risques, aujourd’hui disponible pour le littoral varois, devrait servir de référence pour étendre la démarche à d’autres zones côtières en Méditerranée. Un projet est à l’étude pour appliquer l’indice à la zone littorale transfrontalière entre la France, Monaco et l’Italie.   

English version

Article réalisé en partenariat avec le Plan Bleu
 


Lundi 18 Juillet 2016




Lu 5102 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




RÉflexions

Réflexion

Quatre chantiers pour la renaissance de l’Europe


avis d'expert

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe d'analyse JFC Conseil


 









Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF