Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Centamin reprend l’exploitation de la mine d'Al Sukari




EGYPTE. La société australienne Centamin a repris l’exportation de l’or extrait de la mine Al Sukari, alors que les procédures d’appel, auprès de la Haute cour ne sont toujours pas finalisées.  L’entreprise s’était vu signifier, le 30 octobre dernier l’invalidité de son contrat d’exploitation de la mine, sur décision de la cour administrative du Caire.

Cette dernière n’avait pas mis fin au contrat, en expliquant qu’elle ne pouvait faire supporter à l’entreprise les imperfections et les incohérences du document car la responsabilité en incombait au gouvernement égyptien.

Centamin devra revoir ses champs d’actions et  limiter son activité  une surface de 160 km2.  Le tribunal a estimé que les 5 380 km2 de périmètre accordé initialement à Centamin pour ses recherches constituaient une anomalie de ce contrat.
 
Le contrat entre Centamin et l’Autorité égyptienne des ressources minérales (EMRA) porte sur 30 ans. Centamin doit céder à l'Egypte 50% de l'or extrait, en rémunération de son droit d'exploitation.

Les griefs contre Centamin s’articulent entre autres sur l'opacité des procédures d’exploitation et de vente de l’or, les innombrables exonérations de taxes et d’impôts et d’une corruption non prouvé.

La mine Al Sukari est, la plus grande d’Egypte, elle est située dans la montagne de Sukari , à 25 km de la ville de Marsa Alem dans le gouvernorat de la mer rouge.

Dans une déclaration, Centamin affirme que « La reprise de l’exportation de l’or permettra de générer les ressources financières nécessaires au fonctionnement de la mine. Les opérations minières n’ont pas cessés et même les travaux engagés pour l’agrandissement de la mine se sont poursuivit, malgré le verdict décrétant l’illégalité du contrat. Notre activité se poursuivra jusqu’à ce que tous les documents de l’appel soient présentés et que le tribunal statue»

Depuis le début de la production en 2010, les revenus émanant de la vente de l’or sont estimés à 785 millions de dollars.

 « Ce projet a permis à l’Egypte de bénéficier d’environ 9 milliards de livres égyptiennes alors que 4500 employés y travaillent. Centamin a investit au moins 450 millions de dollars, pour les 3 premières étapes du projet, sans utiliser 1 dollars en provenance des banques égyptiennes et 250 millions de dollars sont actuellement investis dans la 4 éme étape pour doubler la production. C’est un contrat approuvé par le parlement et publié dans le journal officiel, il est tout à fait légal» estime Centamin.






Samedi 1 Décembre 2012


Plus d'actualités sur : Centamin, Égypte, mine, or

Lu 474 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise