Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Bruxelles va redonner le choix à ses États membres sur l'utilisation d'OGM




Le député européen José Bové critique la "renationalisation" des décisions sur les OGM (photo Blog de José Bové)
Le député européen José Bové critique la "renationalisation" des décisions sur les OGM (photo Blog de José Bové)
EUROPE. La Commission européenne a décidé, mercredi 22 avril 2015, d'assouplir la législation sur les OGM (Organismes génétiquement modifiés) dans l'alimentation humaine et animale. Elle va donc modifier la législation pour donner aux États membres plus de liberté pour restreindre ou interdire sur leur territoire l'utilisation d'OGM autorisés à l'échelle de l'Union européenne.

"Puisqu’il est primordial de conserver un système de gestion des risques unique, garant d'un niveau de protection identique dans toute l’Union, le système d’autorisation actuel, fondé sur des preuves scientifiques et sur des règles d’étiquetage garantissant la liberté de choix des consommateurs, ne sera pas modifié. Ce qui va changer, c'est qu'une fois qu’un OGM aura été autorisé à l'échelle de l'Union pour une utilisation dans l'alimentation humaine ou animale, les États membres pourront refuser qu'il soit utilisé dans leur chaîne alimentaire" indique Bruxelles.  À condition d'invoquer "des motifs légitimes".

«Je me réjouis de tenir l'un des engagements importants pris par l'actuelle Commission, qui était de réexaminer la législation sur le processus décisionnel relatif aux OGM. La Commission a entendu les préoccupations de nombreux citoyens européens, qui se reflétaient dans les positions exprimées par leurs gouvernements nationaux. Une fois adoptée, la proposition présentée aujourd’hui permettra aux États membres de faire davantage entendre leur voix en ce qui concerne l'utilisation, sur leur territoire, d'OGM autorisés à l'échelle de l'Union dans l'alimentation humaine et animale» commente Vytenis Andriukaitis, commissaire européen chargé de la santé et de la sécurité alimentaire.

À l'heure actuelle, cinquante huit OGM sont autorisés à l'importation dans l'Union européenne, essentiellement pour l'alimentation animale. Selon le député européen José Bové - qui critique sur son blogue la décision : "la Commission européenne persiste dans ses erreurs en abandonnant le niveau européen de décision de la réglementation sur les OGM par une renationalisation des décisions.
En conséquence, elle abandonne également l’application du principe de précaution au niveau européen
" - Bruxelles entend autoriser dix-sept nouveaux OGM (destinés au fourrage) dans les prochaines semaines. L'ancien activiste "arracheur d'OGM" n'est pas le seul à émettre des doutes sur ce changement de législation. Cinq organisations environnementales, dont Greenpeace et les Amis de la Terre, accusent la Commission européenne "de sacrifier les intérêts des Européens sur l'autel de l'accord de libre-échange avec les États-Unis."

En mars 2015, la Commission européenne validait une décision similaire concernant la culture d'OGM.




Mercredi 22 Avril 2015



Lu 1027 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA













EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF