Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Bruxelles impose son traitement de choc aux oliviers italiens




L'Europe veut contraindre l'Italie à éradiquer la maladie de l'olivier avant qu'elle se propage à d'autres pays (photo EPPO Galery)
L'Europe veut contraindre l'Italie à éradiquer la maladie de l'olivier avant qu'elle se propage à d'autres pays (photo EPPO Galery)
EUROPE. Face au péril qui menace les oliviers méditerranéens avec la prolifération de la bactérie tueuse xyllela fastidiosa, la Commission européenne a décidé de durcir son dispositif.

Contre l'avis d'Italie - qui a fait l'unanimité contre elle mais où se situe le premier foyer de propagation - les experts du Comité de la chaîne alimentaire et de la santé animale de la section des plantes, animaux, nourriture, alimentation (Comité Paff)  annoncent des "mesures renforcées" sur proposition de la Commission européenne.

Bruxelles prévoit la mise en place d'une zone tampon de 20 km autour de la province italienne de Lecce où sont plantés les oliviers atteints par la bactérie. Les oliviers italiens malades seront tous abattus et bénéficieront d'une stricte surveillance dans un rayon de 100 mètres autour de chaque souche d'arbre contaminé. "Les États membres doivent notifier toute apparition de la bactérie et délimiter la zone touchée. En cas de nouveau foyer, ils devront détruire dans un rayon de 100 mètres toutes les plantes susceptibles d'accueillir la bactérie, soit 200 espèces, selon l'Agence européenne de sécurité alimentaire, dont vignes et citronniers" précise la Commission européenne dans un communiqué publié mardi 28 avril 2015.

10% des 11 millions d'oliviers italiens de la région de Lecce seraient touchés. Rome a débloqué 14 M€ pour permettre aux autorités locales d'aider les exploitations touchées.

Lire aussi notre enquête : Menaces de mort sur les oliviers en Méditerranée




Mercredi 29 Avril 2015



Lu 1410 fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA