Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Bruxelles débloque un milliard d'euros pour les réfugiés du Proche-Orient




Réfugiés syriens arrivant au Liban (photo WFP/Rein Skullerud)
Réfugiés syriens arrivant au Liban (photo WFP/Rein Skullerud)
EUROPE / SYRIE. Réunis à Bruxelles en sommet extraordinaire mercredi 23 septembre 2015, les vingt huit chefs d'Etats de l'Union européenne (UE) ont décidé, dans la nuit, de débloquer un fonds spécial d'au moins 1 mrd€ supplémentaire destiné aux agences des Nations-Unies et notamment au Programme alimentaire mondial (PAM) et le Haut commissariat aux réfugiés (HCR).

D'autres pays annoncent également un effort financier conséquent, comme la France avec 100 M€ sur deux ans et la Grande-Bretagne avec 100 millions de livres sterling (136 M€) sur la même période.

Cette enveloppe permettra de les aider à mieux venir en aide aux réfugiés du Proche-Orient déjà présents en Europe ou directement dans les pays voisins de la Syrie comme le Liban, la Jordanie et la Turquie.

La Commission a proposé de mobiliser 1,7 mrd€ dont 500 M€ compris dans les 1 mrd€ annoncés et complétés par les apports individuels des pays.

Des centres d'accueil, dits "hotspots", seront mis en place par l'UE en Italie et en Grèce. Ils devront être opérationnels dès la fin novembre 2015, pour accueillir et enregistrer les migrants afin de mieux les orienter, soit vers un pays européen pour les demandes d'asile, soit pour les reconduire dans leur pays d'origine pour les migrants illégaux ne nécessitant pas de protection internationale. Ils se substitueront aux centres existants, ne répondant pas forcément aux critères de ces "hotspots" qui seront, eux, sous supervision de l'UE.

"Une gestion et un contrôle corrects de nos frontières extérieures relèvent de notre responsabilité commune. Ce serait injuste de faire porter tout le fardeau par l'Italie, la Grèce ou d'autres pays. C'est pourquoi nous avons tous offert d'aider de toutes les façons possibles" commente Donald Tusk, président du Conseil européen.

Lire aussi :L'UE va prendre en charge 120 000 demandeurs d'asile
 




Jeudi 24 Septembre 2015



Lu 528 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 10:09 L'Ipemed ouvre une antenne en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise