Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Bouteflika annonce « le temps des vaches maigres »


La chute des cours du pétrole, qui restent en dessous de 40$ le baril, et les effets de la crise mondiale incitent le président algérien à la prudence. Celui-ci a exhorté ses concitoyens à « se retrousser les manches ». Les réserves de change accumulées grâce à la manne pétrolière ne peuvent financer que le plan d’investissements en cours.



Le président algérien a averti qu'au cours actuel du pétrole, il n'y avait plus d'excédent. (photo DR)
Le président algérien a averti qu'au cours actuel du pétrole, il n'y avait plus d'excédent. (photo DR)
ALGERIE. En visite dans la province de Ghardaïa, durement touchée en octobre dernier par de graves inondations, le président Abdelaziz Bouteflika contredit les propos rassurants de son gouvernement.
« Nous sommes en face d’une crise mondiale. Nous avons traversé une période d’opulence. Nous allons traverser une période de vaches maigres que nous devons gérer avec prudence», affirmé le président algérien. Il appele les Algériens à « se serrer la ceinture » et à « se retrousser les manches ».

« Nous pouvons assurer le financement du programme quinquennal présenté par le Chef du gouvernement. Ce qu’a voulu dire le président de la République, c’est que la disponibilité des ressources financières ne doit pas nous faire oublier que nous avons eu une vie facile. Il faudrait apprendre à être plus productif et moins gaspilleur », a ensuite expliqué le ministre de l’intérieur.

Le Président Bouteflika, qui doit signer mardi 30 décembre la loi de finance 2009, fait amende honorable en déclarant également : « Si les appareils et les institutions de l’Etat avaient fait leur devoir, la question serait plus facile et la situation meilleure

138 Mds $ de réserves

La faiblesse persistante du cours du pétrole qui reste en dessous de 40 $ le baril affecte les ressources du pays qui ne devrait pas rester à l'écart de la crise mondiale.

Il y a peu pourtant, le Premier ministre Ahmed Ouyahia estimait que l'Algérie pouvait maintenir son train de vie actuel durant cinq ans, même si les prix du pétrole baissaient sous les 20 $ le baril. Voici quelques jours, devant les députés de l'APN, Ahmed Ouyahia annonçait un nouveau programme de relance économique de plus de 100 Mds $ devant être lancé dès la fin 2009. Avant, il avait déjà promis 200 Mds $ de « chiffre d'affaires » aux entreprises étrangères qui viendraient en Algérie.

Il est vrai que l’Algérie disposait fin novembre 2008 de 138 Mds $ de réserves de change contre 110,18 Mds $ fin 2007, soit une augmentation de près de 28 Mds $ en onze mois.

Mais ces réserves suffiront juste à achever les projets en cours. L'Algérie a en effet engagé en 2005 un vaste plan de reconstruction d'un montant de 140 Mds $ que le pays prévoyait de financer grâce à ses recettes pétrolières.


Aliette de Broqua


Lundi 29 Décembre 2008



Lu 1413 fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise