Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Bechara Raï plaide pour la neutralité du Liban




Les libanais rejettent une classe politique corrompue et paralysée par l'organisation confessionnelle du pays. Photo DR
Les libanais rejettent une classe politique corrompue et paralysée par l'organisation confessionnelle du pays. Photo DR
LIBAN. Alors que le Parlement libanais tente mardi 10 mai, pour la 39eme fois, d’élire un président de la république dont le fauteuil reste vacant depuis mai 2014, le cardinal maronite Bechara Raï à plaidé à l'occasion d'un déplacement à Paris pour la neutralité de son pays. Le leader des catholiques d'Orient demande à la communauté internationale de classer le Liban comme pays neutre pour le mettre à l'abri des tensions politiques et communautaires qui agitent la région, et éviter qu'il soit « entraîné dans les axes des guerres, des conflits régionaux et internationaux ».
 
La guerre en Syrie menace directement le Liban. Alors que le Hezbollah libanais soutient militairement Barchar al Assad et ses alliés iraniens, les sunnites se sont rangés du côté de la rébellion et de l’Arabie Saoudite. À cette division interne explosive, s'ajoute la question des réfugiés. Le Liban abrite 1,5 million de déplacés syriens et irakiens, auxquels il faut ajouter 500 000 palestiniens. Des chiffres énormes pour un pays de 4 millions d'habitants. Pour Bechara Raï, il s'agit d'un « lourd fardeau économique, social et politique » et ces réfugiés constituent un terreau « facilement exploitables par des organisations terroristes ».
 
Un risque d'autant plus important que le pays reste divisé entre chiites, sunnites et chrétiens. Cette organisation confessionnelle a plongé le pays dans un immobilisme politique qui favorise une corruption endémique. Le Parlement s'est auto-prorogé en 2013 et le pays est devenu impossible à réformer.
 
Cette situation paralyse l'armée qui vivait jusqu'à ces derniers mois sous perfusion saoudienne. Elle ne peut rien contre la présence de plus en plus importante des terroristes de Daech et d'Al Nostra dans la plaine de la Békaa.   


Arthur Maffren


Mardi 10 Mai 2016



Lu 957 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise