Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Baisse des investissements étrangers en France en 2011


Avec 698 nouveaux projets, les investissements étrangers en France en 2011 baissent de 11% par rapport à 2010. Si les investissements en provenance des pays du bassin méditerranéen suivent cette tendance, les résultats des régions du sud-est de la France sont plus mitigés.



Le fabricant de pâtisserie Poppies International a créé une ligne de production à Laudun, dans le Languedoc-Roussillon (Photo Poppies International)
Le fabricant de pâtisserie Poppies International a créé une ligne de production à Laudun, dans le Languedoc-Roussillon (Photo Poppies International)

FRANCE / MÉDITERRANÉE. En 2011, la France a attiré 698 investissements directs à l'étrangers (IDE), correspondant à la création de 27 958 emplois, selon l’Agence Française pour les Investissements Internationaux. Ces résultats sont cependant en baisse de 11% par rapport à 2010 (782 projets).

 

Les entreprises concernées proviennent de quarante pays. Quatre d’entre eux sont à l’origine de 52% des nouveaux investissements : les États-Unis (avec 149 projets), l’Allemagne (120 projets), l’Italie et la Suisse (46 projets chacune).

 

Ces décisions d’investissement regroupent des PME (28%), des Etablissements de taille intermédiaire - ETI - (34%) et des grandes entreprises (39%). Le secteur manufacturier représente 66% du total et les entreprises de services 34%.

 

La tendance aux investissements dans les activités intensives en technologie et en valeur ajoutée s’est confirmée en 2011 : ces secteurs représentent 47% du total des projets. Il s’agit d’activités de logiciels et de prestations informatiques, de quartiers généraux, de certains services (le conseil et l’ingénierie) ou de certaines activités industrielles (médicaments et biotechnologies, composants et matériels électroniques, naval et ferroviaire, etc...).


Les investissements des pays méditerranéens en France également en baisse

Le turc Martur s'implante en France (photo Martur)
Le turc Martur s'implante en France (photo Martur)

L’Italie, avec la création de 46 projets et 1 610 emplois, se place en troisième position des plus gros investisseurs en France. Elle accuse cependant une baisse de 15% par rapport à 2010. Les entreprises italiennes développent principalement les activités de production, les services aux entreprises et les services aux particuliers. Le producteur d’aciers spéciaux, ABS Acciai, a par exemple créé un centre de recherche à Metz (Lorraine).

 

Avec 27 nouveaux projets et 2 187 emplois en 2011, l’Espagne est le septième pays au monde à investir en France. Ces résultats sont pourtant en baisse de 40% par rapport à 2010. Les investissements des entreprises espagnoles privilégient les activités de production et de services aux entreprises. Ainsi, la société Europac, spécialiste de la fabrication de papier, carton ondulé et emballages en carton, a acquis une papeterie à Gasny (Haute-Normandie).

 

La Turquie, enfin, a développé 3 projets et créé 58 emplois en France. Parmi eux, Martur, fabricant de pièces pour automobiles, a ouvert un centre de développement à Meudon (Île-de-France).


Des résultats mitigés pour les régions PACA et Languedoc-Roussillon

En Provence-Alpes-Côte-d’Azur, 33 projets étrangers ont été implantés en 2011, créant 874 emplois. Les résultats de la région accuse néanmoins une baisse de 37% par rapport à 2010. Les principaux secteurs bénéficiaires de ces investissements sont les technologies de l’information et de la communication, l’énergie, et le secteur transport-logistique. Blue Pearl Technology notamment, société britannique spécialisée dans l’étude et la formation dans le domaine éolien, a installé son quartier général français à Antibes. Ethertronics (Etats-Unis) a créé un centre de R&D TIC à Sophia-Antipolis, l'allemand Lidl implante un centre logistique aux Arcs-sur-Argens et l'italien Autogrill prévoit 50 nouveaux emplois à Brignoles..

 

En Languedoc-Roussillon, 14 projets et 348 emplois ont été créés en 2011, soit une hausse de 8% par rapport à 2010. L’industriel belge Poppies International, spécialisé dans la fabrication de pâtisserie, a ainsi créé une nouvelle ligne de production à Laudun.





Jeudi 22 Mars 2012



Lu 4963 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:50 L'Algérie dans le doute €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise