Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Avant la grève générale, syndicats et pouvoirs publics espagnols s'affrontent sur le service minimum


En promettant le maintient des transports publics pendant la grève générale du 29 septembre 2010, la présidente de la Communauté de Madrid a saboté l'accord conclu entre l'Etat et les syndicats sur un service minimum.



La présidente de la Communauté Autonome de Madrid, Esperanza Aguirre, a déclenché les hostilités avec les syndicats de salariés espagnols à la veille de la grève générale du 29 septembre 2010.

L'élue de l'opposition parlementaire, figure emblématique du Parti Populaire, a promis «des services minimaux qui garantissent que tous ceux qui le souhaitent puissent se rendre à leur travail».
 


 

Ces déclarations ont mis à bas les efforts du gouvernement espagnol pour trouver un accord avec les syndicats sur le respect du service minimum.



 

Les deux plus grands syndicats, UGT et CCOO, ont aussitôt répliqué énergiquement contre ce qu'ils considèrent « une attaque au droit de grève ». Fernández Toxo, secrétaire général de CCOO, a été le plus explicite, en assurant que le trafic serait bloqué dans la capitale espagnole de 29 septembre 2010, et en annonçant la paralysie des transports publics « por las buenas o por las malas » (de gré ou de force).
 


 

Les deux syndicats se sont également fixés pour objectif de perturber au maximum la circulation de l'AVE (train à grande vitesse) et le fonctionnement des aéroports internationaux dans tout le pays.



 

De fait, les liaisons aériennes avec l'Espagne devraient être très rares durant toute la journée du 29 septembre 2010.


Appel à la responsabilité

L'Espagne va connaître une grève générale le 29 septembre 2010 (photo DR)
L'Espagne va connaître une grève générale le 29 septembre 2010 (photo DR)
En réponse à ces échanges tendus, José Luis Rodriguez Zapatero a durci le ton, exigeant que les organisations syndicales se montrent «responsables», et a tenté de replacer le débat au niveau de sa réforme du travail.


 

Le président du Gouvernement a également critiqué les déclarations d'Esperanza Aguirre, affirmant son « profond respect des syndicats» : «Jamais personne issu de nos rangs ne restreindra vos droits», a-t-il ajouté au cours d'un meeting.
 


 

Un discours qui place Zapatero entre le marteau et l'enclume. Sévèrement critiqué par l'opposition, le chef du gouvernement espagnol est aussi devenu la cible provilégiée des syndicats. Comme en témoignent les appels à la démission de plus en plus fréquents dans les nombreuses réunions syndicales de mobilisation.
 


 


 

La grève générale du 29 septembre 2010 sera le troisième mouvement social d'une telle ampleur depuis l'avènement de la démocratie en 1975. Les deux grandes manifestations précédentes avaient eu lieu en 1994 contre le gouvernement de Felipe Gonzalez, et en 2002, pour rejeter la réforme du travail proposée par José Maria Aznar.

Lire aussi : Grève générale en Espagne le 29 septembre prochain



Francis Mateo, à BARCELONE


Mardi 28 Septembre 2010



Lu 2072 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise