Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Areva fixé sur son sort en juillet 2015




Areva a enregistré des pertes à hauteur de 5 mrds€ en 2014 (photo Areva)
Areva a enregistré des pertes à hauteur de 5 mrds€ en 2014 (photo Areva)
FRANCE. La réunion à l'Elysée du mercredi 3 juin 2015 avec les ministres concernés par la filière nucléaire n'a pas permis de trancher sur le sort d'Areva en grandes difficultés.

François Hollande, président de la République française, Manuel Valls, premier ministre, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, Ségolène Royal, ministre de l'écologie, et Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, attendront juillet 2015 pour se prononcer.

Détenu à 86,5% par des fonds publics français (54,4% par le Commissariat à l'énergie atomique, 28,8% par l'Etat et 3,3% par la Bpifrance), Areva a enregistré 4,83 mrds€ de pertes en 2014 pour un chiffre d'affaires de 8,33 mrds€. Il s'est engagé début mai 2015 dans des négociations avec les organisations syndicales sur son plan de compétitivité (baptisé "Contrat triennal de transition pour l'investissement humain et la sauvegarde économique du groupe"). Ce plan annoncé le 4 mars 2015 poursuit l'objectif d'économiser 1 mrd€ d'ici à 2018.

Areva est à la recherche de 6 à 7 mrds€ pour pouvoir poursuivre son activité. Ce plan prévoit la suppression de 6 000 postes dont 3 à 4 000 en France. Le groupe emploie 41 847 salariés dans le monde dont 67% en France.

"Areva vise une réduction de ses frais de personnel de l’ordre de 15% en France et de 18% au total au niveau mondial. L’atteinte de cet objectif reposera sur différents leviers : l’emploi, la rémunération, l’organisation de la production et du temps de travail. L’impact précis en termes d’emploi fera l’objet de discussions avec les organisations syndicales et dépendra des économies obtenues sur chacun des autres leviers" précisait un communiqué du groupe en mai 2015.

L'avenir d'Areva semble passer par EDF. Soit par une reprise des seules activités réacteurs d'Areva (Areva NP) par EDF et pour un montant de 2 mrds€. Soit par la création d'une co-entreprise pour les activités ingénierie entre les deux géants français.
Engie (ex GDF-Suez) serait également intéressé par une coopération avec Areva.

Les syndicats, notamment la CGT, préconisent une recapitalisation par l'Etat d'Areva à hauteur de 2,5 mrds€. Ils semblent avoir été entendus car dans un communiqué publié le 3 juin en fin de journée, l'Élysée explique qu'EDF a « vocation à devenir actionnaire majoritaire » de l’activité réacteurs d’Areva, alors que la conception des réacteurs reviendrait à une nouvelle société contrôlée par EDF, Areva restant présente dans les deux structures. L'Élysée précise également que « l’Etat recapitalisera Areva, en investisseur avisé, à la hauteur nécessaire », avec comme objectif «  de restructurer l’ensemble de la filière pour la doter d’une nouvelle perspective ».




Mercredi 3 Juin 2015



Lu 7478 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise