Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Areva dans le rouge




FRANCE. Dans un communiqué publié le 23 février 2015, le groupe nucléaire Français Areva livre l'ampleur des pertes 2014, avant une publication officielle des comptes 2014 le 3 mars 2015.
 
« Le comité d’audit et d’éthique s’est réuni le 18 février 2015 et a pris connaissance d’éléments financiers préliminaires non-audités. Le comité poursuit ses travaux et tiendra une nouvelle séance le 2 mars 2015 » précise le communiqué de presse. « Les éléments financiers préliminaires et non-audités font ressortir pour 2014 un résultat net consolidé part du groupe négatif, de l’ordre de - 4,9 milliards d’euros (contre - 0,5 milliard d’euros en 2013) ».
 
Cette somme dépasse le montant de la capitalisation boursière du groupe (3,7 mrd € d'euros). L'Etat français possède 87% du capital d'Areva.

Areva explique ce résultat négatif abyssal par «  des pertes de valeur au titre de certains actifs courants et non courants, des provisions pour pertes à terminaison et risques sur projets de construction ou de modernisation de réacteurs (y compris projet EPR Olkiluoto 3 et projet de construction d’un réacteur de recherche) et sur contrats dans les énergies renouvelables, des provisions en lien avec des évolutions dans l’application de la réglementation relative aux obligations de fin de cycle.
 
Areva traîne comme un boulet les retards pris dans la construction de son premier réacteur de nouvelle génération EPR Olkiluoto 3 en Finlande, et d’un réacteur de recherche en France. Le groupe doit également réévaluer à la hausse le coût de traitement des combustibles nucléaires en fin de cycle.
 
Areva travaille sur un « plan de compétitivité » assorti d'une « feuille de route stratégique et financière ». Le nouveau directeur Philippe Knoche pourrait annoncer des suppressions d'emplois qui viendraient s'ajouter à celles déjà prévues à l'usine de La Hague.
 
La ministre de l’Energie Ségolène Royal a annoncé lundi 23 février que sa «  préoccupation en tant que ministre chargée de l’Energie c’est de constituer une filière forte du nucléaire en créant des synergies et cela, c’est très nouveau, entre EDF, Areva et le Commissariat à l’énergie atomique »


Gérard Tur


Lundi 23 Février 2015



Lu 2979 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise