Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Anima décortique la hausse des IDE en Méditerranée


L'Observatoire des investissements et partenariats en Méditerranée vient de publier son bilan annuel. En 2010, tous les indicateurs étaient à la hausse en Méditerranée, après une année 2009 en demi-teinte. Et ces experts se montrent plutôt confiants quant à l’avenir économique de la zone.



MEDITERRANEE. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à touner leurs regards vers le sud de la Méditerranée. C’est ce qui ressort du bilan annuel de l’Observatoire des investissements et partenariats en Méditerranée Anima-Mipo.

En 2010, les annonces de projets d’investissements directs étrangers (IDE) augmentnt de 52% par rapport à 2009, bien que le montant total de ces IDE n’ait lui progressé que de 17% (33Mds€ en 2010 contre 28Mds€ en 2009). Les partenariats internationaux d’entreprises se développent aussi considérablement : 288 projets avaient été identifiés en 2009 contre 493 en 2010.

L’Europe mène la danse, devant les pays du Golfe, l’Amérique du Nord et les pays émergents. Toutes ces opérations concernent essentiellement la Turquie, l’Egypte et Israël. Au Maghreb, la Tunisie se démarque en 2010, avec une forte hausse de ses IDE.
Emmanuel Noutary présente le bilan annuel des IDE en Méditerranée, à Marseille. (photo : CG)
Emmanuel Noutary présente le bilan annuel des IDE en Méditerranée, à Marseille. (photo : CG)

La démocratie pour stimuler les partenariats

Nouveauté importante, ces investissements créent désormais des emplois de façon plus systématique : ainsi, en 2010, 760.000 nouveaux emplois directs et indirects sont liés aux IDE. Un nombre visiblement insuffisant, eu égard aux soulèvements populaires dans les pays arabes.

« Les pays du sud de la Méditerranée avaient retrouvé une bonne position en 2010, avec une reprise de l’investissement et la confirmation de l’intérêt de leur position géostratégique, observe le conseiller scientifique du réseau Anima, Bénédict de Saint-Laurent. Mais le modèle tel qu’il était conçu ne convient pas à la population. Si cette donnée posera des difficultés à court terme, elle est positive sur le long terme ». D’ailleurs, des signes encourageants sont déjà observés sur début 2011, en dépit des incertitudes liées aux évènements.

48 réseaux

Emmanuel Noutary, délégué général d’Anima et également directeur du programme Invest in Med, se montre confiant quant à l’avenir économique de la Méditerranée, notamment grâce à ses « métiers mondiaux » qui se développent en complémentarité avec l’Europe. « L’émergence de valeurs telles que la démocratie et l’égalité pourraient stimuler les partenariats", avance Emmanuel Noutary.

48 réseaux ont été créés par le biais d’Invest in Med pour développer des marchés de niches, générant un millier de partenariats prioritairement dans les domaines de l’économie verte, de l’agroalimentaire, de la logistique et de la distribution, mais aussi des TIC et du tourisme. Le programme soutenu par l'Europe sera clôturé en fin d’année, mais pourrait être poursuivi.


Lire aussi :

OCEMO : Création du réseau des réseaux méditerranéens
Selon Anima, la diaspora peut favoriser l'investissement en Méditerranée 
Les investissements en Méditerranée ont connu un premier semestre 2010 encourageant
L’UE revoit sa politique méditerranéenne 




Jeudi 10 Mars 2011



Lu 2205 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise