Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Amr Moussa veut instaurer une justice sociale en Egypte


Invité à Marseille par l'Union des familles musulmanes des Bouches-du-Rhône et l'Association franco-égyptienne de l'amitié et de la coopération des Bouches-du-Rhône, Amr Moussa, candidat à la présidentielle égyptienne, dont la date n'a pas encore été fixée par l'armée qui gouverne le pays depuis la révolution de janvier et février 2011, poursuit ses consultations parmi la communauté égyptienne. Des élections législatives se dérouleront en septembre 2011 et l'élection présidentielle devrait suivre. L'ancien secrétaire général de la Ligue arabe et ex-ministre égyptien des Affaires étrangères (1991 à 2001) a déjà affirmé qu'il se contentera d'un seul mandat de quatre ans.



Amr Moussa se contentera d'un mandat de quatre ans (photo F.Dubessy)
Amr Moussa se contentera d'un mandat de quatre ans (photo F.Dubessy)
Econostrum.info : Quelle est la raison de votre présence à Marseille ? 

Amr Moussa : Je viens rencontrer le communauté égyptienne en France; discuter du présent, du futur, des élections et du mouvement démocratique que connaissent les pays arabes.

Econostrum.info : Quelles sont les grandes lignes de votre programme électoral ?

Amr Moussa : Nous devons continuer à travailler sur la situation de paix dans le Moyen-Orient, sur le développement économique et social. Et pas seulement pour la population égyptienne mais pour la totalité de la population dans cette zone. La révolution a débuté en Tunisie, s'est propagée en Egypte et touche d'autres pays maintenant. Le monde arabe est désormais totalement différent. Notre futur ne peut que s'inscrire sur la base de la démocratie et des réformes. C'est notre première motivation.

Il faut considérer que nous sommes la partie principale dans la marche mondiale de reconstruction de notre société. Nous devons développer des relations basées sur une meilleure compréhension avec les autres pays mais aussi développer une meilleure coopération.

Revoir le contrat de gaz avec Israël

Le candidat à l'élection présidentielle égyptienne reverra le prix du gaz exporté en Israël (photo F.Dubessy)
Le candidat à l'élection présidentielle égyptienne reverra le prix du gaz exporté en Israël (photo F.Dubessy)
Le candidat à l'élection présidentielle égyptienne reverra le prix du gaz exporté en Israël (photo F.Dubessy)
Le candidat à l'élection présidentielle égyptienne reverra le prix du gaz exporté en Israël (photo F.Dubessy)
Econostrum.info : Quelles sont justement les principales réformes que vous souhaitez mettre en place si vous êtes élu président ?

Amr Moussa : Il s'agira de l'éducation, la santé et les droits de l'homme. Je conforterais les élections démocratiques et m'assurerait d'une stabilité régionale. Nous avons des problèmes de sécurité avec quelques pays voisins mais aussi des relations historiques avec d'autres. Il faut mettre fin aux relations détériorées, avoir la paix dans toute cette région.

Econostrum.info : Quel est votre programme économique ?

Amr Moussa : Il faut libérer l'économie et surtout amener une justice sociale. Dans une société qui compte beaucoup de pauvres et de chômeurs, la justice sociale s'impose comme une priorité. En Egypte, nous allons faire le nécessaire et dans un délai court pour reconstruire notre société. Les premiers ministres égyptiens et tunisiens traitent déjà avec les pays industriels des problèmes de développement économique. Il faut continuer.

Econostrum.info : Vous entendez aussi revoir le contrat de gaz avec Israël ?

Amr Moussa : Pour le gaz que nous exportons vers Israël, il s'agit d'un contrat économique, pas lié à la politique. La plupart des Egyptiens ne connaissaient pas ce contrat. Le prix du gaz exporté en Israël est beaucoup plus bas que le prix mondial et ce n'est pas juste.

Econostrum.info : Quelle est votre position sur la Palestine ?

Amr Moussa : Ma position d'hier, d'aujourd'hui et de demain sur le dossier palestinien reste la même : Il doit y avoir une réconciliation entre les Palestiniens et pour régler la crise israélo-palestinienne il n'existe qu'une solution ! Avoir un état palestinien indépendant avec Jérusalem est comme capitale.




Jeudi 9 Juin 2011



Lu 1176 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:27 Matteo Renzi démissionne pour de bon cette fois


Commentaires

1.Posté par Imbert de Dion le 14/06/2011 22:22
Il est extrêmement plaisant de voir s'incarner un Mouvement Révolutionnaire dans une Personnalité à la fois consensuelle, libérale et sociale....! Espérons que les Egyptiens suivront car le Printemps Arabe subit d'un côté l'érosion du temps et les tentatives de récupération qui vont avec et de l'autre les agressions de ceux qui ne vont pas lâcher prise aussi facilement......
Or il est primordial que l'Egypte (au moins) transforme l'essai pour deux raisons complémentaires:
- L'Egypte fait partie des 5 "Poids-Lourds" Africains avec l'Algérie, le Nigeria, le Zaïre et l' Afrique du Sud....Et jusqu'à ce jour, seule parmi ceux-là, l'Afrique du Sud s'est dirigée vers une démocratisation et une pacification de ses rapports inter-communautaires après la fin du terrifiant Apartheid. Le fait qu'un deuxième "Poids-Lourd" emprunte cette voie, aura à terme un effet très important sur la démocratisation de l'ensemble du Continent !
- L'Egypte faisait partie des 3 "Poids-Lourds" de l'Antiquité de "Notre Mer" (Mare Nostrum). Et si l'apport démocratique de la Grèce à notre Civilisation Occidentale (qui de mon point de vue est au moins aussi Gréco-Romaine que Judéo-Chrétienne) a été déterminant de la même manière que le sens de l'Imperium (pour le pire et le meilleur) apporté par les Romains peut être considéré comme fondateur, on pourrait se demander quelles traces ont laissé la Culture et la Civilisation Egyptiennes d'avant la colonisation Arabe. Nous savons qu'elles ont joué un rôle de toute première importance sans pour autant pouvoir le cerner avec précision.
Peut-être tout simplement (et c'est là où je voulais en venir) parce qu'il appartient au futur. Ce ne sont évidemment que des paroles d'Artiste, mais si l'Egypte se réveille je pencherai pour ma part pour son apport significatif à un nouvel élan de l'humanité vers le Ciel et les Etoiles.
Quoiqu'il en soit, la libéralisation et la démocratisation de l'Egypte semblent pour l'instant se passer beaucoup mieux qu'ailleurs et dans la cacophonie des informations qui nous submergent il n'est sûrement pas inutile de le souligner : Dont acte............!!!!!!!!!!

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise