Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Amnesty International accuse la Turquie de limogeages arbitraires




Amnesty International accuse la Turquie de limogeages arbitraires. (Photo NBC)
Amnesty International accuse la Turquie de limogeages arbitraires. (Photo NBC)
TURQUIE. Amnesty International publie un rapport lundi 22 mai 2017 dans lequel l’ONG accuse la Turquie de limoger « arbitrairement » des dizaines de milliers de personnes. Amnesty dénonce des licenciements collectifs dont les motifs sont « vagues et généralisés de liens avec des organisations terroristes ».
 
Au total, depuis le coup d’Etat en juillet 2016, 100 000 personnes, venant principalement du secteur public, ont été congédiées par décrets-lois. L’ONG dénombre notamment 33 000 enseignants et employés du ministères de l’Education, 24 000 policiers et fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, 8 000 membres de l’armée, 5 000 universitaires et 4 000 juges, procureurs ou membres du ministère de la justice. En février 2017, la purge entamée par le gouvernement turc touchait 4 500 fonctionnaires
 
Le limogeage touchant le service public est imputé à l’état d’urgence dans lequel Recep Tayyip Erdogan, président turc, a placé le pays. Toute personne soupçonnée d’être dans une association terroriste ou d’être un partisan du prédicateur islamiste Fethullah Gülen se retrouve mise à l'écart. Fethullah Gülen, exilé aux Etats-Unis depuis plusieurs années, demeure le principal opposant du président Erdogan. Ce dernier l’accuse d’avoir formé une « organisation terroriste pour infiltrer les institutions turques ». 
 
Le retour à l’emploi des personnes licenciées pour ce motif est jugé impossible par Amnesty International. « De nombreux fonctionnaires licenciés se voient interdire de travailler à titre privé dans des professions réglementées par l'État, comme le droit et l'enseignement. De même, des policiers et des militaires limogés se voient interdire par décret de trouver des emplois analogues dans le secteur privé » détaille l’ONG.


Ludivine Tur


Lundi 22 Mai 2017



Lu 1909 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 16 Octobre 2017 - 10:36 Rakka libérée des jihadistes

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Finance islamique : l'Algérie dans les starting blocks


avis d'expert

Ezzedine Ghlamallah, fondateur et directeur du cabinet de conseil Saafi


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA












EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF