Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Amélioration de la situation de l'emploi


L'OCDE prévoit une amélioration de l'emploi pour 2015, mais les chiffres du chômage restent toujours préoccupants.



L'OCDE publie son rapport sur les perspectives de l'emploi. (Logo OCDE).
L'OCDE publie son rapport sur les perspectives de l'emploi. (Logo OCDE).
MÉDITERRANÉE. L’emploi s’améliore doucement dans les pays de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) mais ne retrouve pas pour autant le niveau d'avant la crise. En 2015 le nombre de travailleurs sans emploi avoisine les quarante deux millions. C’est trois millions de moins qu’en 2014, mais toujours loin des trente millions d’avant la crise. 
 
L’OCDE publie son rapport sur les perspectives de l’emploi et rassure. L’organisme prévoit qu’en 2016 le chômage atteindra 6,5%, un chiffre en baisse. En Espagne et en Grèce il restera à un taux élevé, supérieur à 20%. 
 
« Le temps presse pour empêcher que les séquelles de la crise ne deviennent permanentes et que des millions de travailleurs ne se retrouvent piégés au bas de l’échelle économique », alerte Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE. « Si cela se produit, la crise aura eu pour conséquence à long terme d’aggraver encore un peu plus des inégalités déjà bien trop élevées. Les gouvernements doivent agir maintenant pour éviter une hausse permanente du nombre de travailleurs enlisés dans un chômage chronique ou alternant entre chômage et emplois peu rémunérés et précaires. »
 
Le rapport dénonce aussi le chômage de longue durée « toujours à des niveaux inacceptables ». Depuis 2007, cette catégorie connaît une hausse de 77,2%. Au total 15,7 millions de personnes se retrouvent sans emploi pour une période d’au moins douze mois. Ce chiffre représente un chômeur sur trois dans les pays de l’OCDE. En France, le chômage de longue durée dépasse les 40%, un niveau jamais atteint. En Espagne il passe de 20% en 2007 à plus de 50% en 2014. En Italie il se stabilise au-dessus des 60%. Dans d’autres pays il connaît une baisse, comme en Turquie où il se fixe en-dessous des 25%, et en Israël où il passe de 20% à 10%.

Le sort des 15-29 ans inquiète

Le statut des jeunes reste lui aussi préoccupant. Les pays du Sud de l’Europe connaissent une situation plus inquiétante que leurs voisins du nord. L’OCDE souligne que la déscolarisation touche tous les pays. Mais progresse depuis 2007 pour la tranche d’âge des 20-29 ans. Israël se présente comme le bon élève. Entre 2014 et 2015, son taux de chômage perd 0,7 point et atteint 8,5% de sa population jeune.
 
Pour les 15-24 ans, le taux de chômage se fixe à 14,1%, il connaît une hausse de 0,2 point entre 2014 et 2015. En Turquie, le chômage des jeunes progresse de 2,3 points et culmine à 18,5%. Un chiffre important mais faible comparé à l’Espagne et la Grèce où le taux de chômage atteint près de 50%. L’Italie suit de près avec un taux de 41,5%, ainsi que le Portugal à 33,3%.
 
Le temps partiel s’accroît dans pratiquement tous les pays de l’Europe. Il atteint un taux de 20,6% en 2015. Si cette situation convient parfaitement aux Européens du nord, dans le sud les travailleurs à temps partiel continuent de chercher un poste à temps plein. En Italie, en Espagne et au Portugal, le nombre de travailleurs à temps partiel double entre 2007 et 2014. 
 
L’OCDE demande aux responsables publics d'intensifier leurs efforts pour venir en aide aux demandeurs d’emplois. « Des institutions et des politiques du marché travail efficaces, y compris des partenariats public‑privé pour le placement et la formation des demandeurs d’emploi, sont essentielles pour motiver les chômeurs, notamment de longue durée, améliorer leur employabilité et élargir leurs possibilités de trouver et de garder un emploi adapté » souligne le rapport.


Ludivine Tur


Vendredi 10 Juillet 2015



Lu 6541 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:50 L'Algérie dans le doute €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise