Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Aide au développement et migration : L’Union européenne tance vertement les pays membres




Jean-Claude Juncker demande aux Etats-membres de ne pas amputer les budgets de l'aide au développement (photo Union européenne)
Jean-Claude Juncker demande aux Etats-membres de ne pas amputer les budgets de l'aide au développement (photo Union européenne)
EUROPE. « Il est scandaleux que de nombreux pays membres aient corrigé vers le bas l’aide au développement. Nous sommes tous dans le même bateau. Notre engagement dans le monde ne relève pas d’un exercice de charité. Nous devons refuser un monde bipolaire, qui est facteur d’instabilité et de menaces », a déclaré Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, lors de la cérémonie d’ouverture des Journées européennes du développement, le 3 juin 2015 à Bruxelles.

Pendant deux jours, ce « Davos du développement » réunit près de 5 000 participants pour réfléchir et trouver des solutions aux problèmes les plus pressants de la planète. L’année 2015 est une année décisive pour le développement avec en toile de fonds, trois grands rendez vous : la conférence sur le financement du développement d’Addis Abeba en juillet, l’adoption des nouveaux objectifs du développement par les Nations unies à l’automne et la COP 21 sur le climat à Paris en décembre.

Si l’Europe demeure le plus gros pourvoyeur d’aide publique au développement (APD) dans le monde, 58 mrds€ en 2014, soit 55% de l’aide globale, nombre de pays membres ont révisé à la baisse leurs budgets pour l’aide et la coopération, en raison des contraintes budgétaires et de la crise de la dette. Seuls quatre pays européens respectent l’objectif de consacrer 0,7% de leur PIB à l’aide au développement. Dans le monde, près d’un milliard de personnes vivent avec moins d’1,25 $ par jour.

"La politique de coopération n'est pas un luxe"

« Nous devons cesser de diminuer l’APD. Ce n’est pas un secret. Le Parlement européen est très en colère, fâché, de voir que l’aide internationale a fait l’objet de coupes claires dans son budget. Cela entame la crédibilité du Parlement », a pointé Martin Schulz, président du Parlement européen. Sur la question migratoire, le président du Parlement s’est montré tout aussi virulent : « Jamais depuis la seconde guerre mondiale, il n’y a eu un tel flux de réfugiés dans le monde. Ces réfugiés trouvent accueil d’abord dans les pays en développement. La Jordanie, petit pays, accueille près d’un million de réfugiés syriens. Si l’on compare le nombre de réfugiés dans les pays en développement par rapport aux pays européens, j’ai honte. C’est tout à fait disproportionné. »

De son côté, le premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, a demandé aux Etats-membres de se ressaisir : « En temps de crise le premier réflexe qu’auront certains populistes sera de couper dans les budgets de coopération (…) Je leur dirai de voir à quels niveaux ils se plaignent. Nous, nous avons à faire des choix de luxe. Ici ,on se plaint de manger froid. Là bas, ils n’ont même pas à manger. Qu’ils aillent voir ce qu’il se passe ailleurs. La politique de coopération n’est pas un luxe. Ce qu’il se passe ces derniers temps me choque. Des gens quittent leurs pays car ils fuient la guerre. Que ces responsables politiques qui refusent les quotas retrouvent la dignité. Je demande à chacun de prendre ses responsabilités. »


Christelle Marot, à BRUXELLES


Jeudi 4 Juin 2015



Lu 1050 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 10:09 L'Ipemed ouvre une antenne en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise