Econostrum
pub

Read in your language
Facebook
Twitter
Google+
Rss
en.econostrum.info
Econostrum le blog
Mobile


            partager partager

Accord franco-tunisien pour créer une Ecole de la Marine Marchande à Radès


Une nouvelle école de la Marine Marchande ouvrira ses portes à Radès en octobre 2009 avant d’être installée définitivement à la Goulette. Ecole d’où sortiront formés chaque année 600 étudiants et un millier de navigants en formation continue.



Partenariats en vue au Maroc et en Tunisie pour des formations de marine marchande (photo NDBC)
Partenariats en vue au Maroc et en Tunisie pour des formations de marine marchande (photo NDBC)
FRANCE/TUNISIE. Le centre de formation aux métiers de la mer est le fruit d’un partenariat franco-tunisien formalisé le 23 avril 2009.

« Nous allons créer une école de la Marine Marchande en Tunisie et nous travaillons avec nos amis Marocains sur le même projet », a indiqué le ministre des transports, Dominique Bussereau ,le 14 mai à l’occasion de l’inauguration d’un simulateur de navigation à l’Ecole de la Marine Marchande à Marseille.

Une réunion au mois de juin à Tunis devrait permettre de définir précisément les besoins de la Tunisie en matière d’assistance pédagogique.

L’école sera polyvalente, formant à la fois des navigants dans les secteurs de la plaisance, de la pêche, de la navigation de commerce.

Une formation sera également dispensée dans le secteur portuaire. Le gouvernement français, qui soutient ce projet à hauteur de 2 millions d’euros, a confié à l’Afpa la formation des futurs enseignants.

La Tunisie compte déjà une Académie navale qui forme les officiers de 1er et 2ème Classe et une école, à Sousse, formant les sédentaires.

Ce centre de formation s’inscrit dans le cadre du programme d’expansion du transport maritime en Tunisie avec la création du port en eaux profondes d’Enfidha et le développement de la flotte de la Compagnie tunisienne de navigation. Le pays anticipe ainsi ses besoins à venir en officiers de ports, en navigants mais également en logisticiens.

Parallèlement, la Tunisie travaille à la refonte de son code des ports maritimes qui englobera non seulement les ports de commerce mais également les ports de plaisance et de pêche.

Le texte, actuellement en cours de discussion à l’assemblée, devrait permettre de renforcer la sécurité et la sûreté dans les deux derniers secteurs, dont l’activité n’était jusqu’à présent pas codifiée.


Nathalie Bureau du Colombier


Lundi 18 Mai 2009



Lu 10988 fois


Articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 18 Juillet 2014 - 09:14 La CONECT va aider les porteurs de projet en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


réflexion
 
avis d'expertTurquie : les risques assumés de l’option kurde
 
Michel Roche, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
L’accélération brutale de la crise au Proche Orient avec l’exportation du conflit syrien en Irak, a deux conséquences pour la Turquie...

avis d'expertPour un renouveau de la santé en Méditerranée. Le cas du médicament.
 
Macarena Nuño, chef de projet prospective et capital humain à l'Ipemed
Depuis les printemps arabes, les populations des pays méditerranéens expriment avec force une demande croissante pour un meilleur accès aux soins de qualité, à moindre coût.

avis d'expertL’économie algérienne en 2014 : sur la route de la pauvreté
 
Guillaume Almeras, Consultant indépendant, associé au groupe d'analyse JFC Conseil
Dans un pays où les aides publiques sont assez généreuses pour être régulièrement soupçonnées d’acheter la paix sociale, ce titre surprendra sans doute nombre d’Algériens.

avis d'expertLa diaspora maghrébine : un potentiel économique à exploiter pour favoriser le développement économique de la région méditerranéenne
 
Amal Chevreau, responsable du pôle Etudes d'Ipemed
La circulation des personnes constitue la quatrième dimension de la mondialisation, aux côtés de celle des marchandises, des flux financiers et de l'information...
 

Autres avis d'experts