Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Abdelhamid Mehri : «pour construire la démocratie il faut absolument abandonner la pratique de l’exclusion.»


Dans un entretien accordé à econostrum.info Abdelhamid Mehri revient sur l’actualité nationale et celle relative à la révolution dans le monde arabe. Il estime que «des gouvernements démocratiques, soutenus par leurs peuples peuvent faire comprendre à ces puissances que leurs intérêts, chez nous, sont à négocier et non pas à défendre.»



Abdelhamid Mehri (photo AB)
Abdelhamid Mehri (photo AB)
ALGÉRIE / MÉDITERRANÉE. Abdelhamid Mehri a un long parcours politique. Militant nationaliste dès les années 1940, il adhère au Parti du peuple algérien (PPA) puis au Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD), deux formations créées par le «père du nationalisme» algérien, Messali Hadj. Dans les années 1950, il est membre du comité central du MTLD. Après le déclenchement de la guerre de libération nationale suivie d’un séjour de quelques mois en prison, il rejoint le Front de libération nationale (FLN). Il devient membre du Conseil national de la révolution algérienne (CNRA), puis du Comité de coordination et d'exécution (CCE).  Deux fois ministres au sein du Gouvernement provisoire, il sera, à l’indépendance, ambassadeur d'Algérie en France de 1984 à 1988. Secrétaire général du FLN de 1988 à 1996, il signera l’accord de Sant’Egidio en 1995.


Econostrum.info: Divers partis, de l’alliance présidentielle ou de l’opposition, réclament une révision en profondeur de la Constitution. Certains demandent la dissolution de l’actuelle APN et la convocation d’élections législatives anticipées. Qu’en pensez-vous ? 

Abdelhamid Mehri: Toutes les propositions visant l’amendement ou la refonte des textes posent un autre problème : le changement auquel aspire la société algérienne aujourd’hui peut-il être satisfait uniquement par l’actualisation ou la refonte des textes ? Question à débattre. Quand aux élections, quel que soit leur objet ou leur niveau, leur importance et leur signification sont liées, de mon point de vue, à la plateforme politique et au contexte qui les dictent.

Econostrum.info: Etes-vous favorable à la mise en place d’une Assemblée constituante? 

Abdelhamid Mehri : L’élection d’une Assemblée constituante peut s’avérer nécessaire dans certains cas de figure. Elle n’est pas la seule voix menant au changement. Cela dépend du consensus national politique à débattre.

Econostrum.info: Le monde arabe est secoué par des soulèvements populaires alors que l’effervescence sociale et politique ne faiblit pas dans notre pays. Pensez-vous que le régime algérien peut se réformer, se démocratiser? 

Abdelhamid Mehri: Le régime algérien peut procéder à certaines améliorations. Mais pour construire la démocratie, il faut absolument abandonner la pratique de l’exclusion. La tendance à vouloir toujours agir seul, et même à réformer sans les autres est une forme d’exclusion.

«L’intervention étrangère peut constituer un frein plutôt qu’un accélérateur du changement véritable.»

Econostrum.info: Comment peut-on, selon vous, résoudre la contradiction entre, d’un côté, l’aspiration légitime du peuple libyen à la liberté politique et, de l’autre, le refus tout aussi légitime des ingérences militaires étrangères? 

Abdelhamid Mehri: Il faut d’abord souligner que le régime libyen qui a privé le peuple de sa liberté et qui le soumet à la terreur des armes est aussi pleinement responsable de l’intervention des puissances étrangères auxquelles il a fourni toutes les justifications ou les prétextes recherchés. 

La contradiction que vous signalez n’est peut être qu’apparente. L’intervention étrangère peut constituer, en fin de compte, un frein plutôt qu’un accélérateur du changement véritable. A ceux qui se déclarent, honnêtement, contre l’intervention étrangère en Libye de trouver les moyens d’être aux côtés du peuple libyen.

Le Maghreb démocratique peut se réaliser

Econostrum.info: Pensez-vous que le Grand Maghreb des peuples peut devenir une réalité? 

Abdelhamid Mehri:
Au «Maghreb des peuples» je préfère, plus nettement, le «Maghreb démocratique» sans fossés entre peuples et gouvernements. Le FLN, au Congrès de la Soummam, préconisait l’action aussi bien au niveau des peuples qu’au niveau des gouvernements pour réaliser l’unité du Maghreb. Cette vision et cette stratégie d’action politique demeurent valables à mon avis. Menées avec discernement et ténacité, elles peuvent réaliser le rêve maghrébin.

Econostrum.info: Partagez-vous le point de vue de ceux qui considèrent que les manifestations et soulèvements populaires auxquels on assiste dans le monde arabe relèvent d’un vaste complot ourdi par les Etats-Unis? 

Abdelhamid Mehri: Je ne partage pas, bien sûr, ce point de vue. Car cela suppose que les grandes puissances, USA en tête, n’étaient pas présentes et ne pesaient pas lourdement sur les destinées du monde arabe. Les réalités de notre monde nous enseignent que nous aurons toujours affaire à ces puissances. Seuls des gouvernements démocratiques, soutenus par leurs peuples peuvent faire comprendre à ces puissances que leurs intérêts, chez nous, sont à négocier et non pas à défendre.


Amal Belkessam, à ALGER


Lundi 11 Avril 2011



Lu 2555 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:27 Matteo Renzi démissionne pour de bon cette fois


Commentaires

1.Posté par Djaoui le 12/04/2011 07:21
Mehri, un vieux routi(ni)er de la politique!
N'a-t-il pas défendu l'application de l'article 120 du FLN qui a conduit à l’éviction de tous les démocrates de l'UGTA?
Il devrait d'abord s'expliquer là-dessus et sur d'autres questions pour redevenir crédible.
Econostrum lui offre l'occasion de faire l’intermédiaire....

2.Posté par mimoun le 13/04/2011 04:19
Bravo monsieur Mehri, le seul vrai 'jeune' résistant qui avance des idées pour un débat, car quand je constate le niveau des débats et des idées ailleurs, spécialement chez nos jeunes, je me dis, la révolution des jeunes chez nous est encore loin très loin.
Et on aimerait bien avoir des commentaires de fond sur ses propos et non des polémiques dans ces pages monsieur DJAOUI.
mimoun

3.Posté par Sala le 14/04/2011 16:11
En vieux routier de la politique (plus de 50 ans), Mehri me parait très au fait de la réalité algérienne, régionale et internationale ! Je le suggère dans la future CNT Algérienne, à coté de ses amis de Sant'égidio, dont Louisa, Ait Ahmed et D'Hina.

4.Posté par Omar H. le 16/04/2011 01:24
Mr Mehri fait de la politique de Salon, c'est vraiment pas sérieux; si vous n'avez pas respecté les idées des jeunes militants du parti FLN lorsque vous étiez secrétaire du parti, comment pouvez vous parler de démocratie.
Je vois que c'est la mode : quand on est loin des responsabilités on deviens savant et on ne voit que les défauts des autres. l'Algérie a besoin de l'union de tous les algériens pour assurer un avenir prospère pour nos jeunes et les générations à venir.
merci.

5.Posté par akabiou le 18/04/2011 21:41
Encore une fois monsieur Mehri vous avez raté l'occasion de vous taire, car un jour vous avez dit que vous pourrez officialiser l'hébreu mais pas le tamazight, alors il ne vous reste aucune crédibilité, aucune.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise