Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

A Rabat, la police disperse brutalement un sit-in




Sur la pancarte: Pour la démocratie au Maroc (photo Christelle Marot)
Sur la pancarte: Pour la démocratie au Maroc (photo Christelle Marot)
MAROC. La police marocaine a dispersé brutalement, lundi 21 février 2011 au soir, un petit groupe de manifestants qui voulaient organiser un sit-in à Rabat.

Une cinquantaine de personnes, dont des jeunes appartenant au Mouvement du 20 février et des membres de l' Association marocaine des droits humains (AMDH), s'était rassemblée dans le centre de la capitale, pour organiser un sit-in, au lendemain des manifestations qui se sont déroulées dans de nombreuses villes marocaines pour demander des réformes politiques.

"Les forces de l'ordre sont intervenues violemment, à coups de pieds et à coups de matraque, frappant même au visage", explique Khadija Ryadi, présidente de l'AMDH. 

Quatre personnes ont été transportées à l'hôpital.

Au sortir d'une conférence de presse donnée lundi 21 février 2011 au soir après ces incidents, Khadija Ryadi a été prise à partie par un policier. Elle a été, elle aussi, conduite aux urgences après avoir perdu connaissance.

Les jeunes du Mouvement du 20 février prévoient de nouvelles actions les 26 et 27 février 2011.


Christelle Marot, à CASABLANCA


Mardi 22 Février 2011



Lu 2757 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte


Commentaires

1.Posté par bencharki le 23/02/2011 13:00
Bonjour à tous,

Je souhaite adresser un message à ces personnes membres d’association, qui à non sens font preuve d’un individualisme sans égal, le Maroc se développe contrairement à d’autres pays, le Maroc est, sera et restera un pays de liberté ou l’économie est en train d’exploser. L’emploi se créé (offshor, Renault,....) Les choses avancent, un pays se construit avec le peuple, mais pas avec des contestataires qui mettent en avant des idées non constructives.

La période est difficile, ne détruisez pas ce que notre souverain à construit, et ce qu’il a construit est reconnu par les plus grandes instances cf «Maroc. L’agence de notation internationale Standard & Poor’s a relevé la note attribuée au Maroc, qui passe à la catégorie « Investment grade » pour la dette à long et court terme.

L’agence a rehaussé la note du crédit souverain de la dette à long terme en devises de « BB+ » à « BBB- » et celle de la dette en monnaie locale à long terme de « BBB » à « BBB+ » avec des perspectives stables.

Elle a également relevé la note à court terme en devise de « B » à « A 3 » et la note à court terme en monnaie locale de « A3 » à « A2 ».

Selon Standard & Poor’s, ce rehaussement de la qualité du crédit du royaume reflète la forte stabilité politique, dont jouit le pays et l’engagement des autorités Marocaines à aller de l’avant dans leur programme de réforme.

L’agence de notation a souligné également l’effort considérable déployé en matière de réduction du fardeau de la dette publique au cours de la dernière décennie, conférant ainsi au Maroc plus de flexibilité dans sa politique économique.

Ces performances ont été réalisées grâce à un assainissement budgétaire continu dans un environnent international défavorable où le Maroc a pu maintenir une croissance positive. «

Donc, si vous avez un peu de sens, formulez des revendications constructives et ne détruisez pas la crédibilité de notre grand pays.

Vous, association, qui vous dite en quête de liberté, je vous demande de respecter aussi notre pays et mes libertés, qui sont de voir mon pays grandir et non pas détruit par des critiques sans fondement par la presse.

Vous avez manifesté le 20/02 ok, pas de problème, on vous a entendu au plus haut mais à quoi bon continuer ce genre de sit in.

A l’Association Marocaine des droits humains (AMDH), je dit arrêtez de brandir les fameux droit de l’homme vous êtes ridicule et vous êtes encore les derniers à comprendre que ces fameux droits de l’homme, sont une pure manipulation de l’occident, dites moi en face que la France les applique, dites moi que les états unis les applique, dites moi que Israël les applique, alors vous voulez me vendre un système copié collé d’un état occidental.

Un dernier message, à ces politiques qui aujourd’hui montent sur leurs grands chevaux, indignés par ce qui se passe dans les pays arables, je ne répondrai qu’une chose, «avant de balayer devant la porte des autres , commencez devant chez vous».

Vous politique de l’Europe vous vous permettez de donner des leçons mais c’est l’hôpital qui se moque de la charité, le chômage atteint des record historiques (lorsque vous ne manipulez pas le définition de ce ratio), les gens crèvent de faim, vous êtes derrière les pire magouilles, alors SVP arrêtez ce cinéma si vous avez encore un peu de dignité.

Signé une personne dégoûté par la réaction Française et les critiques.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise